vendredi 2 octobre 2015

Duvivier-1962-Le diable et les 10 commandements


Le diable et les 10 commandements
1962 - 2hres 06
DivX 5,0 | 696x296 pixels | Mp3 | 693 Mo




Photobucket
Le diable et les dix commandements
1962 - 2hres 06
---

---

Réalisation : Julien Duvivier
Assistants-réalisation : Tony Aboyantz, Pierre Desfons

Photobucket

1er épisode : Tu ne jureras point

– Scénario : Julien Duvivier
– Dialogues : Henri Jeanson

Photobucket

Michel Simon : Jérôme Chambard
Photobucket Photobucket

Lucien Baroux : monseigneur Hector Trousselier
Claude Nollier : la mère supérieure
Albert Michel : le marchand de primeurs

Photobucket

Jérôme Chambard, un retraité que les religieuses de Saint-Vincent de Paul ont recueilli et qui assure la maintenance du couvent, jure comme un charretier à leur grand effroi. N’obtenant aucune amélioration de sa part, elles décident de s’en séparer. Mais lorsque l’évêque leur rend visite, il reconnaît en Jérôme son ami d'enfance. Il lui donne l'absolution à condition que ce dernier, en pénitence, apprenne les dix commandements.

Photobucket


2e épisode : Tu ne convoiteras point, Luxurieux point ne seras et 
L'œuvre de chair ne désireras qu'en mariage seulement

Photobucket

– Scénario : Julien Duvivier et Maurice Bessy
– Dialogues : René Barjavel

Micheline Presle : Micheline Allan
Photobucket

Françoise Arnoul : Françoise Beaufort
Photobucket

Mel Ferrer : Philip Allan
Claude Dauphin : Georges Beaufort

Photobucket

Françoise Beaufort trompe son mari Georges avec le riche Philip Allan pour pouvoir obtenir un superbe collier de prix. Elle dissimule ensuite son collier parmi des bijoux de fantaisie et les met dans une valise qu'elle dépose à la consigne d’une gare. Puis elle dit à son mari qu’elle a trouvé un bulletin de consigne et lui demande d’aller chercher l'objet. Le soir, lorsqu’elle rentre à son domicile, elle trouve sa meilleure amie Micheline en possession du fameux collier.

Photobucket

3e épisode : Tu ne tueras point

Photobucket

– D'après la nouvelle de David Alexander, Tu ne tueras point
– Dialogues : René Barjavel

Photobucket

Charles Aznavour : Denis Mayeux, le frère de Catherine (la suicidée)
Photobucket

Lino Ventura : Garigny, le proxénète
Photobucket

Maurice Biraud : Louis, l’inspecteur de police
Henri Vilbert : Alexandre, le restaurateur
Maurice Teynac : le père supérieur
Clément Harari : un homme de main de Garigny
Guy Mairesse ou Pierre Fromont : un homme de main de Garigny
Yana Chouri : une femme au restaurant

Photobucket

La sœur du séminariste Denis Mayeux s’est suicidée par désespoir à cause d’un criminel, Garigny, qui l’a forcée à se prostituer. Denis renonce à ses vœux pour venger sa sœur en faisant arrêter le criminel. Craignant que Garigny ne soit condamné qu’à quelques mois de prison, Denis le provoque pour que celui-ci l’assassine juste avant l'arrivée de la police et soit pris sur le fait.

Photobucket

4e épisode : Un seul Dieu tu adoreras

Photobucket

– Scénario : Julien Duvivier
– Dialogues : René Barjavel

Photobucket

Fernandel : le fou qui se prend pour Dieu alias « le père Gilbert »
Photobucket

Germaine Kerjean : la grand-mère
Gaston Modot : Auguste, le grand-père
Claudine Maugey : Marie, la fillette
René Clermont : le père
Josette Vardier : la mère

Photobucket

Dieu arrive dans une ferme, accomplit un faux miracle (un vieillard qui simulait la paralysie) et repart, mais il est rattrapé par les infirmiers de l’hôpital psychiatrique d’où il s’était évadé.

Photobucket

5e épisode : Tes père et mère honoreras et Tu ne mentiras point

Photobucket

– D'après une idée de Maurice Bessy
– Dialogues : Henri Jeanson

Photobucket

Alain Delon : Pierre Messager
Photobucket

Danielle Darrieux : Clarisse Ardant alias Solange Beauchon
Photobucket

Madeleine Robinson : Germaine Messager
Georges Wilson : Marcel Messager
Roland Armontel : Monsieur Mercier
Hubert Noël : l'amant de Clarisse
Dominique Paturel : le comédien
Gaby Basset : l'habilleuse
Robert Le Béal : le metteur en scène
Raoul Marco : un comédien

Photobucket

Le jeune Pierre Messager apprend que sa véritable mère n'est pas Madeleine, celle qui l’a élevé, mais Clarisse Ardant, une célèbre comédienne. Poussé par la curiosité, il lui rend visite dans la loge de son théâtre. Clarisse, ignorant qui il est, le prend d’abord pour un admirateur et joue les enjôleuses, mais lorsqu’il lui révèle son identité, elle lui avoue que Marcel Messager n'est pas son véritable père. Pierre, en rentrant chez ses faux-vrais parents, va redoubler d'affection envers eux.

6e épisode : Tu ne déroberas point

Photobucket

– D'après la nouvelle de Richard Levinson et William Link
– Dialogues : Michel Audiard

Jean-Claude Brialy : Didier Marin, l'employé de banque
Photobucket

Louis de Funès : Antoine Vaillant, l'escroc
Amarande (créditée Armande Navarre) : Janine Millaud, fiancée de Didier Marin
Noël Roquevert : l'inspecteur
Denise Gence : la chaisière qui donne l'adresse de monsieur Vaillant
Jean-Paul Moulinot : le directeur de banque
Jean Carmet : le clochard

Photobucket

Didier Marin, caissier d’une banque, est renvoyé par son patron. Juste avant qu’il ne quitte son guichet survient un cambrioleur auquel Didier laisse complaisamment dévaliser la banque. Il s’arrange ensuite pour récupérer la valise contenant le magot et s’enfuir avec, mais le cambrioleur le rattrape. Ils finissent par se mettre d’accord pour se partager le butin et ouvrent enfin la valise, mais elle ne contient qu'un saucisson et un litre de rouge. Elle a été échangée par mégarde avec celle d'un clochard lorsque Didier a fait une pause dans un café. Le clochard, stupéfait de trouver une valise pleine de billets, est arrêté par la police.

Photobucket

7e épisode : Les dimanches tu garderas
---

---
– Scénario : Julien Duvivier
– Dialogues : Henri Jeanson

Michel Simon : Jérôme Chambard
Lucien Baroux : Monseigneur Trousselier
Madeleine Clervanne : Delphine

On retrouve les protagonistes du 1er sketch. Jérôme est invité chez son ami l'évêque pour le déjeuner dominical. À force de trinquer avec Jérôme, l’évêque, complètement ivre, ne se souvient plus des dix commandements.
DivX 5,0 | 696x296 pixels | Mp3 | 693 Mo


Photobucket Photobucket
Photobucket



1 commentaire:

Anonyme a dit...

bravo a vous tous et toutes qui nous faites revivre notre jeunesse!

Un grand bonjour d'Angleterre

Lots Of Love