vendredi 26 janvier 2007

Apollinaire-Les onze mille verges


Texte publié en 1907 et que certains ont qualifiés de «Sade rabelaisien». A travers un écrit résolument fantasmatique et pornographique, Guillaume Apollinaire raconte l’histoire d’un jeune prince roumain, Moni Vibescu, jeune dilettante qui cherchera à satisfaire ses bas instincts que la guerre viendra justifier. Guillaume Apollinaire y dépeint une société décadente où les pratiques sexuelles sous toutes leurs formes et toutes leurs perversions, sont le centre de l’activité des personnages.

jeudi 25 janvier 2007

Druillet


-----------------------------------------------------------------------------------












------------------------------------------------------------

Tim Buckley-Goodbye & Hello

Tim Buckley - Goodbye & Hello - 1967
•01 No Man Can Find The War •02 Carnival Song •03 Pleasant Street •04 Hallucinations •05 I Never Asked To Be Your Mountain •06 Once I Was •07 Phantasmagoria In Two •08 Knight-Errant •09 Goodbye And Hello •10 Morning Glory

Tim Buckley est un chanteur états-unien, né le 14 février 1947, mort le 29 juin 1975 d'une surdose.

En 1966, le premier album éponyme de Tim Buckley voit le jour. Ce gaillard de presque 20 ans donne un aperçu de ses compositions, celles qui ont déja fait frémir les gars des Mother of invention, ce qui n'est pas peut dire (cf. le début de la discographie de Zappa). Bref, en 66, les gens découvrent un artiste ultra doué et prometteur, multi octaviste de sa voix indescriptiblement limpide et torturée, compositeur hors-norme et respecté par ses pairs... et il n'a pas 20 ans! Ce qui séduit : la voix tourmentée, les guitares folk quand on aime ça, les compositions romantico-dramatiques, le talent indéniable et la magie de tout ça. Quant à ce qui peut déplaire, je cherche encore. Parfois certaines de ses chansons se rapprochent plus de la poésie lyrique que de la simple ballade et restent tout à fait présente comme en fait foi celle-ci:

1. No Man Can Find The War

Photographs of guns and flame
Scarlet skull and distant game
Bayonet and jungle grin
Nightmares dreamed by bleeding men
Lookouts tremble on the shore
But no man can find the war

Tape recorders echo scream
Orders fly like bullet stream
Drums and cannons laugh aloud
Whistles come from ashen shroud
Leaders damn the world and roar
But no man can find the war

Is the war across the sea?
Is the war behind the sky?
Have you each and all gone blind:
Is the war inside your mind?

Humans weep at human death
All the talkers lose their breath
Movies paint a chaos tale
Singers see and poets wail
All the world kows the score
But no man can find the war
--> Le disque

Le reste de la discographie :
"Tim Buckley" (1966)
"Goodbye and hello" (1967)
"The Peel sessions" (1968)
"Works in progress" (1968)
"Dream letter - Live in London 1968" (1968)
"The Copenhaguen tapes" (1969)
"Blue afternoon" (1969)
"Happy sad" (1969)
"Live at the Troubadour 1969" (1969)
"Starsailor" (1970)
"Lorca" (1970)
"Greetings from L.A." (1972)
"Sefronia" (1973)
"Honeyman - recorded live 1973" (1973)
"The dream belongs to me - Rare and unreleased recordings"Look at the fool" (1968, 1973)
"Morning glory" (1968, 1974)
"Once I was" (1968, 1974)
"Blue obsession" (1975)
"Return of the Starsailor - Previously unissued live recordings 1967-75" (1967, 1974, 1975)

mardi 23 janvier 2007

Crumb


------------------------------------------------------------------




Les grands saxophonistes: Gerry Mulligan

Gerry Mulligan-At The Village Vanguard - 1960

•1. Blueport •2. Body and Soul •3. Black Nightgown •4. Come Rain or Come Shine •5. Lady Chatterley's Mother •6. Let My People Be

Musiciens: Gene Allen, Bob Brookmeyer, Bill Crow, Willie Dennis, Bob Donovan, Don Ferrara, Mel Lewis, Gene Quill, Alan Raph, Jim Reider, Clark Terry, Nick Travis


Les grands saxophonistes: Coleman Hawkins-Soul

Prestige PRLP 7149; Swingville SVLP 2038; Fantasy OJC 096, OJCCD 096-2.
Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, November 7, 1958


Coleman Hawkins: tenor saxophone;
Ray Bryant: piano;
Kenny Burrell: guitar;
Wendall Marshall: bass;
Osie Johnson: drums.

•01 Soul Blues •02 I Hadn't Anyone Till You •03 Groovin' •04 Greensleeves •05 Sunday Mornin' •06 Until The Real Thing Comes Along •07 Sweetnin'

--> Soul

Jean-Claude Claeys

Jean-Claude Claeys est né en 1951 à Paris.
On sait peu de chose sur l'homme qui reste relativement discret sur sa personne alors qu'il a affiché son coup de crayon sur d'innombrables couvertures de polars.
Il fait ses débuts dans la revue Mormoil en 1974, un peu en décalage avec le ton humoristique du magazine. En 1977 sort son premier album, Whisky's Dream, où apparaît pour la première fois le détective privé Jonathan Foolishburry et une certaine fascination pour l'univers des romans noirs américains. Jean-Claude Claeys poursuit sa carrière dans la bande dessinée, univers où il peut jouir de la liberté de créer et s'associe à partir de 1988 avec le scénariste Richard D. Nolane.
Parallèlement, il illustrera de nombreuses jaquettes de polars avec notamment plus de cent cinquante couvertures pour Neo dans la série "Suspense Insolite Mystère".
Il est le créateur de l'affiche française du film de Francis Ford Coppola, Cotton Club, en 1984.



Victoria Abril-Putcheros do Brasil

•01 Samba de verao_So nice •02 Doralice •03 Agua de beber •04 Mais que nada •05 One note samba •06 Baugles, bangles and beads •07 Aguas de Março •08 Tu verras •09 Desde que samba e samba •10 O barquinho
Cette femme a une voix d'une sensualité et d'une chaleur étonnante. Quel plaisir.
--> Putcheros do Brasil

dimanche 21 janvier 2007

Luce Dufault-Bleu

•01-Tu me fais du bien •02-J'oublirai tout •03-La pluie •04-Je voudrais •05-Toutes les villes du monde •06-Tout comme •07-Quelque chose de grand •08-Si •09-La merveille de vivre •10-Et tu t'en souviens
--> Bleu

Nanette Workman-1996 - Une à une


•01 Une à une •02 Dans mes yeux noirs •03 Le temps de m'y faire •04 B.L.U.E.S. •05 Retiens-moi •06 Une à une •07 Chacun de tes doigts •08 Sauve-moi •09 Show •10 Celui que je veux •11 Vite •12 Jesse
--> Une à une