vendredi 10 août 2007

Mon oncle Antoine

Claude Jutra
Mon oncle Antoine

1971 - 104 min

• Réalisation : Claude Jutra
• Scénario : Clément Perron
• Photographie : Michel Brault
• Montage : Claude Jutra et Claire Boyer
• Musique : Jean Cousineau

Distribution:

Jean Duceppe : Oncle Antoine
• Lyne Champagne : Carmen
• Jacques Gagnon : Benoît
Olivette Thibault : Tante Cécile
Monique Mercure : Alexandrine
Claude Jutra : Fernand
Lionel Villeneuve : Jos Poulin
Hélène Loiselle : Madame Poulin
• Lise Brunelle : Fille des Poulin
• Mario Dubuc : Fils des Poulin
• Alain Legendre : Fils des Poulin
• Robin Marcoux : Fils des Poulin
• Serge Evers : Fils des Poulin
• Georges Alexander : Patron de la mine
• Jean Dubost : Gérant de la mine
• René Salvatore Catta : Le prêtre
• Benoît Marcoux : Père de Carmen
• Lise Talbot
• Michel Talbot
• Sydney Harris : Un employé
• Dominique Joly : Maurice
• Siméon Dallaire : Un client
• Roger Garand : Euclide

Le film, dont l'action se déroule dans un petit village minier du Québec, la veille de Noël, met en scène le magasin familial d'Antoine également propriétaire d'une entreprise de services funéraires. Le personnage principal, le jeune Benoît, habite avec son oncle Antoine et sa tante Cécile au magasin. Il observe les adultes autour de lui d'un oeil à la fois amusé et critique. Une intrigue secondaire importante porte sur la famille Poulin, qui vit dans une ferme isolée. Jos abandonne son emploi à la mine à la suite d'une querelle avec l'un des contremaîtres et quitte la demeure familiale pour travailler dans un camp de bûcherons. Le fils aîné des Poulin décède brutalement et Antoine et Benoît se rendent à la ferme durant une tempête de neige. À leur retour, le cercueil tombe du traîneau tiré par des chevaux. Benoît s'aperçoit qu'Antoine a trop bu pour l'aider à ramasser le cercueil. Il retourne donc au magasin, où il trouve Cécile au lit avec Fernand, le commis. Fernand et Benoît partent à la recherche du cercueil. Mais, ils arrivent à la ferme Poulin où ils trouvent Jos, venu passer Noël en famille, et sa famille réunis autour du cercueil ouvert.







Dans des scrutins périodiques organisés par le Festival international de Toronto et composés de critiques de films, d’historiens, de producteurs et de membre de l’industrie canadienne du film, le jury l’a classé comme « le plus grand film canadien de tous les temps » successivement en 1984, 1993 et 2004.
Palmarès du film canadien en 1971 :
• Prix du meilleur film
• Prix de la meilleure réalisation : Claude Jutra
• Prix du meilleur scénario : Clément Perron
• Prix de la meilleure photographie : Michel Brault
• Prix de la meilleure musique de film : Jean Cousineau
• Prix du meilleur comédien : Jean Duceppe
• Prix de la meilleure comédienne de soutien : Olivette Thibault
• Prix du meilleur repiquage sonore : Roger Lamoureux
• Le film aurait aussi remporté 21 prix à l’étranger.

DvDRiP: Generic MPEG-4 | 720x544 pixels | Mp3 48,000 Khz | IPS: 23,98
Archive: 1,46 Go | RAR (15 x 97,7 Mo et 1 x 28,4)
https://www.rapidshare.com/files/47760006/oncle_antoine.part01.rar
https://www.rapidshare.com/files/47764424/oncle_antoine.part02.rar
https://www.rapidshare.com/files/47770433/oncle_antoine.part03.rar
https://www.rapidshare.com/files/47774337/oncle_antoine.part04.rar
https://www.rapidshare.com/files/47908018/oncle_antoine.part05.rar
https://www.rapidshare.com/files/47910770/oncle_antoine.part06.rar
https://www.rapidshare.com/files/47914405/oncle_antoine.part07.rar
https://www.rapidshare.com/files/47917643/oncle_antoine.part08.rar
https://www.rapidshare.com/files/47920703/oncle_antoine.part09.rar
https://www.rapidshare.com/files/47923841/oncle_antoine.part10.rar
https://www.rapidshare.com/files/47926602/oncle_antoine.part11.rar
https://www.rapidshare.com/files/47929256/oncle_antoine.part12.rar
https://www.rapidshare.com/files/47935058/oncle_antoine.part13.rar
https://www.rapidshare.com/files/47937754/oncle_antoine.part14.rar
https://www.rapidshare.com/files/47941974/oncle_antoine.part15.rar
https://www.rapidshare.com/files/47943227/oncle_antoine.part16.rar

mercredi 8 août 2007

Pagnol-Le gendre de monsieur Poirier

Marcel Pagnol
Le gendre de monsieur Poirier
1933 - N&B - 1hre 45min


Réalisation: Marcel PAGNOL
Scénario et dialogues: Marcel PAGNOL
D’après la pièce de: Émile AUGIER et Jules SANDEAU

Léon Bernard (Monsieur Poirier),
Annie Ducaux (Antoinette),
Jean Debucourt (Gaston de Presles),
Maurice Escande (Hector de Montmeyran),
Fernand Charpin (Verdelet),
Raoul Marco (Le premier créancier),
Albert Gercourt (Le deuxième créancier)


Monsieur Poirier, un bourgeois au grand cœur, se trouve à la tête d’une grosse fortune. Épris de dignité aristocratique, il a marié sa fille Antoinette au marquis Gaston de Presles, un gentilhomme ruiné et débauché, qui n’a consenti à cette union que par intérêt, dilapidant sans vergogne la dot de l’héritière. M. Poirier ne tarde pas à s’insurger contre ces frasques inconsidérées. Mais son gendre flatte sa vanité en lui faisant miroiter le titre de baron et sa nomination à la pairie de France. Il en appelle à son ami le duc de Montmeyrand et fait étalage de l’héroïsme de ses ancêtres, morts qui à la bataille d’Ivry, qui à Fontenoy, qui à Quiberon. Poirier lui oppose son obscure vie de labeur, qui permet aujourd’hui au marquis de rouler carrosse. Tout s’arrangera, car le jeune libertin finit par tomber éperdument amoureux de son épouse, lui sacrifiant sans remords ses maîtresses et sa vie de patachon. Il se convertira à la noblesse du travail quotidien.


DvdRip: Generic MPEG-4 | 608x448 pixels | Mp3 48,000 Khz | ips: 25
Archive: 696,6 Mo | RAR (7 x 97,7 + 1 x 16 Mo)

--> 01 / 02 / 03 / 04 / 05 / 06 / 07 / 08 <--

Blake & Mortimer

Blake & Mortimer
(Créateur: Edgar P. Jacobs)

Symbole mythique de la bande dessinée grand public de qualité, la série est devenue au fil des ans un best seller incontestable. L'auteur, E.P. Jacobs, qui fut un proche d'Hergé, aimait la démesure qui prend toute sa dimension dans les inventions scientifiques (dont le fameux Espadon). On citera aussi une extraordinaire galerie de personnages tels Septimus, Olrik ou Miloch. La fascination exercée par cette série reste aujourd'hui intacte : pour preuve, le succès sans précédent de son grand retour sur les tables des nouveautés, avec tout d’abord L'Affaire Francis Blake (1996), signée Ted Benoît et Jean Van Hamme, puis La Machination Voronov (2000), par André Juillard et Yves Sente et Un étrange rendez-vous (2001) fruit de la collaboration du tandem Van Hamme / Benoît. L'aventure continue.


Les albums









--> Tomes 15-16-17

Les Hors-d'œuvres


--> Tintin Mag-HS
Le théâtre du mystere Jacobs




Biographie de Edgar P. Jacobs
DivX 4.1.2 | 640x480 Pixel | Mp3 48,000Khz | Débit 1321,67 Kb/s | 496,4 Mo
En 6 segments à joindre avec un concacteur
--> Segment1 / --> Segment2 / --> Segment3 / --> Segment4 / --> Segment5 / --> Segment6



--> Dossier RS