mercredi 14 mai 2008

Juliette Binoche


Née d'une mère institutrice et d'un père marionnettiste, Juliette Binoche s'initie très tôt aux cours d'art dramatique de sa mère. Après avoir joué dans quelques pièces de théâtre, elle débute au cinéma auprès de grands metteurs en scène : Jean-Luc Godard, Jacques Doillon ou André Téchiné.
C'est sur le tournage de Mauvais sang en 1986, qu'elle rencontre le réalisateur Leos Carax et devient sa compagne. Ils se séparent pendant le tournage des Amants du pont Neuf sorti en 1991. C'est son interprétation face à Daniel Day-Lewis dans L'Insoutenable Légèreté de l'être (1987) ou dans Fatale (1992) face à Jeremy Irons qui la propulse au plan international.
Sollicitée par Steven Spielberg pour Jurassic Park, elle préfère tourner avec Krzysztof Kieslowski dans Bleu (1993), et décroche ainsi le César de la meilleure actrice. Elle avait été nommée déjà quatre fois et trois autres nominations suivront.
Juliette Binoche donne naissance à Raphaël, en 1993. Son père est André Hallé. Jouant les héroïnes romantiques dans Le Hussard sur le toit (1995) ou Le Patient anglais (1997) pour lequel elle reçoit l'Oscar du meilleur second rôle, elle est également nommée à l'Oscar de la meilleure actrice en 2000 pour sa participation à la comédie romantique Chocolat avec Johnny Depp. Elle donne naissance le 18 décembre 1999 à Hannah, dont le père est l'acteur Benoît Magimel (ils se séparent en 2003) avec qui elle a tourné Les Enfants du siècle (1999), dans lequel elle interprétait George Sand.
Juliette Binoche joue une esthéticienne bavarde coincée dans un aéroport dans Décalage horaire (2002), puis tourne coup sur coup en 2005 le thriller Caché de Michael Haneke et le drame Mary d'Abel Ferrara, entre autres.
En 2007, Juliette prépare une tournée mondiale de danse pour 2008 et comme publicité s'offre la couverture de Playboy. Juliette Binoche explique ainsi : « J'ai été convaincue par une jeune équipe qui veut changer Playboy, comme on voudrait changer le monde, en parlant du corps différemment, en lui rendant son âme. »


Sa filmographie:
* Les titres en rouges sont ceux que je n'ai pas encore trouvés...alors
J'ai encore le temps, il faut d'abord que je termine les Ventura
En passant je glane aussi en ce moment tout ce que je peux trouver de Claudia Cardinale


1983 - Liberty Belle (Kané)
1984 - Fort bloqué
1984 - Rendez-vous
1984 - Je vous salue Marie (Godard)
1984 - La vie de famille (Jacques Doillon)
1985 - Le meilleur de la vie
1985 - Les nanas
1985 - Adieu blaireau (Decout)
1986 - Mon beau-frère a tué ma soeur
1986 - Mauvais sang (Leos Carax)
1987 - L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman)
1988 - Un tour de manège

1991 - Les amants du Pont-Neuf (Léos Carax)
1991 - Wuthering Heights (Kominsky

1992 - Les Hauts de Hurlevent
1992 - Fatale (Louis Malle)
1992 - Bleu (Kieslowski)
1992 - Blanc (Kieslowski)
1993 - Rouge (Kieslowski)
1994 - Le hussard sur le toit (Jean-Paul Rappeneau)

---------------
1995 - Un divan à New York (Akerman)
1996 - Le patient anglais (Anthony Minghella)
1997 - Alice et Martin (André Téchiné
1998 - Les enfants du siècle (Diane Kurys)
1999 - La veuve de Saint-Pierre (Patrice Leconte)
1999 - Code inconnu
2000 - Le chocolat

-----------
2001 - Eloge de l'amour
2002 - Décalage horaire (Danièle Thompson)
2003 - In my country
2005 - Caché
2005 - Mary
2006 - Les Mots retrouvés
2006 - Paris, je t'aime
2006 - Quelques jours en septembre
2007 - Par effraction
2008 - Le Voyage du ballon rouge
2008 - Paris
2008 - L'heure d'été
2008 - Désengagement
2008 - Dan In Real Life

* J'ai du écouter Le hussard sur le toit 2 fois pour comprendre l'histoire. La première fois je n'ai rien suivi du film, je ne faisais que regarder la beauté de Juliette Binoche.

Aucun commentaire: