mercredi 26 juin 2013

Truffaut-1972-Une belle fille comme moi

 photo aff_belle_fille_comme_moi-01.jpg
Une belle fille comme moi
1972 - 1hre 38
Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 1,18 Go




 photo aff_belle_fille_comme_moi-02.jpg
Une belle fille comme moi
1972 - 1hre 38
---
---
Réalisateur: François Truffaut   
Assistante réalisateur: Suzanne Schiffman   
Auteur de l'oeuvre originale: Henry Farrell
Adaptateurs et dialoguistes: François Truffaut et Jean-Loup Dabadie

 photo belle_fille_comme_moi-06.jpg

Distribution:

Bernadette Lafont : Camille Bliss
 photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-01.jpg
 photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-02.jpg  photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-03.jpg
 photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-04.jpg

Claude Brasseur : Me Murene
 photo belle_fille_comme_moi-05.jpg

Charles Denner : Arthur
 photo belle_fille_comme_moi-04.jpg

Guy Marchand : Sam Golden
 photo belle_fille_comme_moi-03.jpg

André Dussollier : Stanislas Prévine
 photo belle_fille_comme_moi-01.jpg

Philippe Léotard : Clovis Bliss
 photo belle_fille_comme_moi-02.jpg

Anne Kreis : Hélène
Danièle Girard : Florence Golden
Gilberte Géniat : Isobel Bliss
Michel Delahaye : Me Marchal
Martine Ferrière : secrétaire de la prison
Annick Fougery : institutrice
Jérôme Zucca : enfant cinéaste amateur
Gaston Ouvrard: vieux gardien de prison
Jacob Weizbluth : Alphonse

 photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-07.jpg

Stanislas Prévine, sympathique étudiant légèrement pédant, qui écrivait une thèse sur les femmes criminelles, avait obtenu le droit d'interviewer en prison quelques détenues. Sa première "patiente" fut Camille Bliss, une belle fille au parler coloré et aux propos, certes, très instructifs. Au cours d'une série d'entretiens, Camille narra sans complexes à Stanislas son existence agitée, marquée par une seule fin: devenir chanteuse à succès, et un seul moyen: se débarrasser de tous les gêneurs... Stanislas se passionna - professionnellement, crut-il - pour Camille, qu'un amoralisme à l'innocente rouerie avait fait valser des bras de son mari Clovis Bliss à ceux d'un chanteur suffisant, Sam Golden, et de ceux d'un avocat véreux, Me Murène, à ceux d'un dératiseur catholique, Arthur...

 photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-05.jpg  photo Bernadette_Lafont_belle_fille_comme_moi-06.jpg

C'était pour la mort de ce dernier que Camille purgeait sa peine, tout en se proclamant (pour une fois) innocente comme l'agneau! A la grande fureur de sa fidèle secrétaire, Stanislas, tel un preux chevalier, parvint à prouver la bonne foi de Camille, laquelle se retrouva propulsée - la publicité fait des miracles - reine du microsillon. Stanislas fut-il récompensé de sa bonne action? Que non! Il se réveilla un beau jour en prison pour un crime qu'il n'avait pas commis, tandis que la coupable - Camille, évidemment! -, vampant l'avocat de Stanislas, partait à son bras vers la gloire et l'impunité...

 photo belle_fille_comme_moi-07.jpg

Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 1,18 Go




Bernadette Lafont
 photo bernadette_lafont_006.jpg

3 commentaires:

Citizen a dit...

Je ne suis bien amusé ! Dussolier avait vraiment une tête de premier de la classe à cette époque ! Et le regretté Philippe Léotard de gentil poupin.
Merci une fois de plus !

galmuchet a dit...

Version 1 CD http://uploadhero.com/dl/U1YHFnhI

Ghost Dog a dit...

Merci, c'est génial d'ajouter de temps en temps des versions basse résolution quand elles sont dispo, ça permet de tester les œuvres inconnues. Merci merci!