mardi 9 février 2016

Sti-1935-Ferdinand le Noceur


Ferdinand le noceur
1934 - 1hre 40
DivX 3,11 | 720x540 pixels | Mp3 | 662 Mo


 photo aff_ferdinand_noceur-2.jpg
Ferdinand le noceur
1934 - 1hre 40
---
---


 photo aff_ferdinand_noceur-3.jpgFerdinand le noceur
1934

Réalisateur : René Sti
Scénario : D'après la pièce de Léon Gandillot
Adaptation : Jacques Constant
Dialogue : Georges Berr, René Sti
Assistants réalisateur : Robert Lavallée, Jean Manse

Distribution:

Fernandel : Ferdinand Piat
Paulette Dubost : Paulette Fourageot,
André Alerme : Mr Fourageot
Pauline Carton : Mme Paturin
Félix Oudart : Le colonel Paturin
Jane Marken : Mme Bertimey
Romain Bouquet : Mr Bertimey • Julien Carette : Farjol • Madeleine Guitty : Rose • Marcel Maupi : Casilir • Nadine Picard : Amandine • Yvonne Legeay : Mme Yvonne • Louis Scott : Labricelle • Albert Malbert : Un client du café • Andrex : Un client de la "maison" • René Génin : Octave • Pierre Athon : Le père Mathieu


Le vertueux Ferdinand est employé dans un laboratoire pharmaceutique. Il cherche à fabriquer une pilule qui donnerait courage et volonté aux plus timides... et à lui même. Fourageot, directeur de cette entreprise, mène joyeuse vie. Désireux de poursuivre à loisir toutes les petites femmes, il inscrit sa fille Paulette comme pensionnaire dans une institution dirigée par l'ancien colonel Paturin. Paulette ressemble un peu trop à l'auteur de ces jours. Elle ne prend rien au sérieux, passe son temps à chanter et à rire, à combiner des farces plus ou moins innocentes, à lire des livres interdits et à parler d'amour... ce qui met en fureur la vertueuse Mme Paturin....

 photo cap_ferdinand_noceur-1.jpg
 photo cap_ferdinand_noceur-2.jpg  photo cap_ferdinand_noceur-3.jpg
 photo cap_ferdinand_noceur-4.jpg

DivX 3,11 | 720x540 pixels | Mp3 | 662 Mo

 photo cap_ferdinand_noceur-6.jpg
 photo cap_ferdinand_noceur-5.jpg  photo cap_ferdinand_noceur-7.jpg
 photo cap_ferdinand_noceur-8.jpg

 photo 1935 - Ferdinand le noceur - Rene Sti -.jpg

1 commentaire:

GéGé a dit...

Ce blog arrache de plus en plus. Y a qu'à voir les efforts sur la présentation, les photos, la diversité, l'originalité, le soin apporté.
Certe, la caverne d'Ali, mais c'est nous qui en restons ...

Alors une fois encore : merci de continuer ensemble. Le plaisir est vraiment pour nous.

NB : Ustinov déclare que c'est votre seule responsabilité que de prendre les choses sérieusement (enfin il me semble comprendre cela)