mercredi 27 janvier 2016

Gibaud-1950-La rue sans loi

 
La rue sans loi
1950 - 1hre 40
DivX 5,0 | 640x480 pixels | Mp3 | 695 Mo

 photo aff_rue_sans_loi-1.jpg  
La rue sans loi
1950 - 1hre 40
---

Nathalie Nattier
---
Réalisé par Marcel Gibaud
Scénario : D'après les caricatures du dessinateur Dubout
Adaptation : Jean Halain, Marcel Gibaud, Dubout
Dialogues : Jean Halain, Dubout

 photo cap_rue_sans_loi-9.jpg

Distribution:

Paul Demange : Anatole, comptable, mari de Fifille
Max Dalban : Germaine dite: Fifille, la femme plantureuse d'Anatole
Nathalie Nattier : Emma, la vamp
 photo cap_rue_sans_loi-11.jpg

André Gabriello : Sparadra, le truand
Annette Poivre : La comtesse de La Trille
Albert Dinan : François, un collègue d'Anatole
Fernand Gilbert : Le capitaine moustachu
Roger Desmares : Le garçon de café
Mag Avril : La dame de l'auto
Jackie Rollin (Sardou) : La nourrice


 photo cap_rue_sans_loi-4.jpg

Luc Andrieux : Un complice de Sparada
Georges Paulais : Le monsieur distingué
Marcel Mérovée : Oscar, le fils d'Anatole et Fifille
Jean Sylvain : Le professeur d'auto-école
Claude Nicot : Barbet
Pierre Clarel : Le mendiant
Amédée : Le neveu de la comtesse


 photo cap_rue_sans_loi-6.jpg

Eugène Yvernes : Le peintre
Jean Bouche : Un agent
Paul Pauléon : Un agent
Georgette Anys : Une invitée chez la comtesse
Suzanne Gabriello : Une invitée chez la comtesse
Max Dejean : Le cambrioleur
Louis de Funès : Hippolyte, le professeur de musique


 photo cap_rue_sans_loi-5.jpg

Essai d'adaptation cinématographique des dessins d'Albert Dubout où l'on retrouve sur un rythme trépidant: le comptable Anatole, son imposante épouse Germaine dite: Fifille, le bandit Sparadra, qui habite une rue mal famée. C'est là qu'ils s'agitent dans des situations indescriptibles en compagnie d'une comtesse un peu folle, d'une vamp sophistiquée, d'Oscar le jouvenceau et de son professeur de musique, Hippolyte.

 photo cap_rue_sans_loi-7.jpg

2 commentaires:

Anonyme a dit...

merci film inconnu pour moi avec une bonne petite reputation je teste

Anonyme a dit...

merci
malheureusement dans ce film, seul le
poster est réussi ... ;-)