lundi 18 juillet 2016

Audiard-1970-Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas

Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause !
1970 - 1hre 25
DivX 5,0 | 624x352 pixels | Mp3 |  685 Mo

 photo elle boit pas mais elle cause.jpg
Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause !
1970 - 1hre 25
---

Mireille Darc
---
Réalisation : Michel Audiard
Scénario : Michel Audiard, Michel Lebrun et Jean-Marie Poiré, d'après un roman de Fred Kassak "Bonne vie et meurtres"
Dialogue : Michel Audiard

 photo elle_cause_02.jpg

Distribution:

Annie Girardot : Germaine, la femme de ménage
 photo elle_cause_03.jpg

Bernard Blier : Alexandre Liéthard, caissier suppléant
 photo elle_cause_01.jpg

Mireille Darc : Francine Marquette, animatrice T.V
 photo elle_cause_04.jpg

Sim : M. Phalempin, l'éducateur
Catherine Samie : Jannou Mareuil
 photo elle_cause_07.jpg

Jean-Pierre Darras : Georges de La Motte Brébière
Jean Le Poulain : M. Gruson, le caissier principal
Jean Carmet : Marcel, barman du Triolet
 photo elle_cause_06.jpg

Micheline Luccioni : Lucette, dite Lulu
Jean-Marie Rivière : Fernand
Anicée Alvina : Monique, la jeune fille enceinte
Monique Morisi : Juliette
Daniel Lecourtois : M. Brimeux, le P.D.G de la banque
Robert Dalban : M. Delpuech, le principal de la banque
Evelyne Dress : La cliente de la banque
Dominique Zardi : Le professeur de sciences naturelles


 photo elle_cause_05.jpg

Germaine est une femme de ménage très occupée. Elle a trois principaux clients qui ont des vies secrètes. Par exemple, Liethard, caissier dans une grande banque, prélève de l'argent de la caisse pour payer les services d'une prostituée qui se livre à un mimodrame destiné à ses désirs pervers. Mais un jour, le supérieur de Liethard découvre le pot aux rosés et survient à son domicile. Il y sera proprement occis et enterré dans le jardin. Francine, autre cliente de Germaine, est une célèbre productrice de télévision qui va épouser un ministre. Ce que le ministre ne sait pas, c'est que sa future épousée participait autrefois activement à des ballets roses. Germaine, faisant son travail, entend la confidence et la rapporte à Lîethard. Celui-ci voit aussitôt le moyen d'exercer sur Francine un chantage qui lui permettra de remettre dans sa caisse les sommes « empruntées ».

 photo mireille_darc.jpg

Le troisième client de la bavarde Germaine est un éducateur qui s'occupe des enfants déhérités des bidonvilles. Pour leur payer de belles vacances, il est fantaisiste de music-hall à l'Alcazar où il fait un numéro de travesti. Quand Germaine apprend cette seconde occupation de son patron et ami l'éducateur, elle s'empresse de la faire connaître à Francine, qui exerçant un chantage auprès de l'artiste, récupère les sommes qu'elle doit verser à Liethard. Et quand notre éducateur apprendra que le caissier est un assassin, la boucle sera bouclée. Désormais les trois employeurs de Germaine, dans un ballet bien réglé, se feront chanter mutuellement en circuit fermé. Mais tout ceci finira en tuerie. Seule, Francine en échappera. Elle en sera quitte pour verser à Germaine une pension à vie qui lui permettra de réaliser son rêve : couler des jours heureux à Monte-Carlo.

 photo elle_cause_08.jpg


 photo elle-boit-pas-elle-fum-ii01-g.jpg
 photo elle-boit-pas-elle-fum-ii02-g.jpg  photo elle-boit-pas-elle-fum-ii03-g.jpg  photo elle-boit-pas-elle-fum-ii05-g.jpg  photo elle-boit-pas-elle-fum-ii06-g.jpg
 photo elle-boit-pas-elle-fum-ii04-g.jpg


Mireille Darc

Aucun commentaire: