mardi 9 février 2016

Terayama-1981-Les fruits de la passion

Les fruits de la passion
1981 - 1hre 23
Generic MPEG-4 | 608x368 pixels | Mp3 | 692 Mo

Les fruits de la passion
1981 - 1hre 23
---

Court extrait
---

Réalisateur: Shuji Terayama
Auteur de l'oeuvre originale: Pauline Réage


Distribution:

Klaus Kinski (Sir Stephen)

Isabelle Illiers (O)


Arielle Dombasle (Nathalie)


Peter (Madame)
Keiko Niitaka (Aisen)
Yuka Kamebuchi (Koken)
Kenichi Nakamura (Ogaku, le jeune homme)
Miyuki Ono (Kasen)
Pauline Réage (narration et voix off de O)
Akiko Suetsugu (Obana)
Hitomi Takahashi (Byakuran)
Takeshi Wakamatsu (le gardien de la maison)
Georges Wilson (voix du narrateur)
Sayoko Yamaguchi (Sakuya)



1920. La Chine est en plein bouleversement politique et social... Alors que les coolies veulent libérer leur pays et chasser l'oppresseur étranger, Sir Stephen et sa maîtresse tentent de sublimer leur amour à travers la soumission et l'esclavage. Sir Stephen emmène O dans une maison "spécialisée", où il lui demande de se prostituer. Séparée de celui qu'elle aime, et subissant les plus viles souillures, O ne pense qu'à lui... Sa solitude et ses souffrances la rapprochent chaque jour un peu plus de son tortionnaire! Autour d'elle, les pensionnaires de la "Maison des Fleurs" sont autant de solitudes perdues dans leur misérable condition. Dans un restaurant proche de ce palais des plaisirs, un jeune employé remarque O et tombe amoureux d'elle. Il lui fait porter des fleurs, mais, pour la voir, il lui faut de l'argent...


Pour s'en procurer, il accepte alors de participer à la révolte qui gronde! Blessé au cours d'une attaque mouvementée, mais détenteur du prix à payer pour "approcher" celle dont il rêve, il accède enfin à sa chambre... Le considérant, de prime abord, comme un client parmi tant d'autres, la jeune fille découvre subitement quelle autre sorte d'"amour" peut "habiter" le coeur d'un homme! Mais Sir Stephen épie celle qu'il manipule. Il remarque le sourire qui fleurit à ses lèvres, et l'étrange lueur qui "allume" son regard quand elle se donne au jeune homme. Comprenant qu'il vient de perdre la partie, Sir Stephen poursuit et assassine l'adolescent. Dans le tumulte de la révolution Sir Stephen disparaît à son tour. O sera-t-elle libére pour autant...?






Isabelle Illiers

1 commentaire:

Anonyme a dit...

Ah, spéciale dédicace à l'insupportable BHL, surtout la scène où Kinski prend Arielle en levrette (y)