vendredi 25 décembre 2015

Moati-1976-Nuit d’or

Nuit d'or
1976 - 1hre 50
Generic MPEG-4 | 656x400 pixels | Mp3 | 999 Mo


Nuit d'or
1976 - 1hre 50
---

Anny Duperey
---
Réalisation : Serge Moati
Scénario : Françoise Verny

Distribution:

Klaus Kinski : Michel Fournier

Maurice Ronet : Henri, dit Nuit d'or

Bernard Blier : le commissaire Pidoux

Charles Vanel : Charles, le père
Anny Duperey : Andrée

Marie Dubois : Véronique

Catherine Arditi : Marie
Raymond Bussières : Charon
Jean-Luc Bideau : Henri
Jean-Pierre Sentier : l'indicateur
Valérie Pascale : Catherine
Elisabeth Flickenschildt : la mère



Alors que toute sa famille le croit mort et enterré, Michel Fournier ressurgit brutalement pour se venger de ceux qui ont voulu le faire disparaître. Meurtrier présumé d'une petite fille, joueur impénitent, endetté, toujours sans travail et mauvaise conscience des autres, Michel était devenu indésirable aux yeux de tous. Aussi quand le commissaire Pidoux était venu prévenir son ami, l'industriel Charles Fournier, que l'on venait de repêcher son fils et qu'il l'avait parfaitement reconnu, personne n'était allé vérifier les dires du policier. Mais Pidoux avait fait un pacte avec Michel; ou bien ce dernier cessait ses relations avec Véronique (la femme de Pidoux) et disparaissait ou bien il était arrêté sur le champ. Michel avait alors opté pour la première solution. Dépressive depuis ces événements, Véronique n'en reconnaît pas moins Michel lorsque celui-ci se présente devant elle. Plus tard, ce sont Charles et son autre fils, le respectacle Henri, puis "Nuit d'Or", le patron d'un célèbre tripot, et enfin Pidoux qui se retrouvent devant Michel. C'est alors qu'il enlève la fillette de Véronique pour obtenir sa réhabilitation grâce à ce chantage. Mais le clan resserre ses rangs et la mort de Michel est décidée à l'unanimité. C'est Pidoux qui se charge de la besogne en invoquant la légitime défense, lors d'une ultime provocation de Michel.





3 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

Une incroyable rareté !!!! Merci infiniment !!!!!

Anonyme a dit...

Merci infiniment pour ce travail remarquable...

Ogareff a dit...

J'adore ce film, j'aimerai bcp un jour que serge Moati livre ses souvenirs du tournage et de sa collaboration avec Kinski. Faire un film comme ça, chapeau !