mercredi 23 décembre 2015

Gion-1981-Pétrole ! pétrole !

Pétrole ! pétrole !
1981 - 1hre 27
Generic MPEG-4 | 576x336 pixels | Mp3 | 694 Mo


Pétrole ! pétrole !
1981 - 1hre 27
---

Catherine Alric
---
Réalisateur: Christian Gion
Assistants réalisateur: Stéphane Loison et Rémy Thomas
Scénariste: Christian Gion


Distribution:

Jean-Pierre Marielle : Jean Marie Tardel

Bernard Blier : Emir Abdullah


Catherine Alric : Liza Bérian

Charles Gérard : Prince Atiz

Henri Guybet : Bernard Bérian
Michel Modo : Alain Terrieur
Bernard Musson : Durieux
Max Douchin : Le secrétaire

...


Jean-Marie Tardel, P.D.G. de la Compagnie "Gaz and Petrol", est inquiet depuis que l'émir Abdullah, dont il dépend, a pris la décision d'augmenter de 7 % le prix du baril. Pour l'heure, avec ses homologues, Tardel procède à la répartition des différents marchés. Emporte le contrat, celui qui a gagné la partie de poker, de belote, de marelle, ou de 421! Or, un indépendant vient bouleverser l'ordre si bien établi des choses, en "raflant" au consortium plusieurs marchés importants. Tardel ne décolère bientôt plus et lance sur les traces de ce concurrent génant deux détectives tout dévoués à sa cause. Cependant Alain et Alex Terrieur ne parviennent ni à intimider, ni à décourager Bernard Bérian qu'assiste dans son travail sa jolie épouse Liza. Sur ces entrefaites débarquent à Paris l'émir Abdullah et sa suite. A l'aéroport, le servile Tardel vient prendre les ordres, tandis que, dans l'ombre, le prince Atiz, qui doit hériter sous peu, après l'abdication d'Abdullah, complote déjà. Se souvenant brusquement d'une aventure qu'il avait eu jadis en France, au temps où il y faisait ses études, Abdullah se met en quête de l'enfant illégitime issue de cette union passagère. Et c'est ainsi que l'émir et Liza tombent dans les bras l'un de l'autre! Mais Atiz ne l'entend pas ainsi. Sur son ordre, ses sbires séquestrent Liza et Bernard jusqu'au jour de la passation des pouvoirs. Dans l'avion spécialement aménagé qui le ramène dans son pays, Abdullah s'apprète donc à couronner Atiz quand surgissent de son gâteau d'anniversaire Liza et Bernard qui ont pu, in-extrémis, se libérer de leurs geôliers...





Catherine Alric



2 commentaires:

Anonyme a dit...

Très heureux de pouvoir 'Poster' avant l'arrivée et commentaire d'un "Fromage Hollandais Eternel", et dont je ne comprends jamais rien des commentaires, assez illuminés (ou inspirés ou egocentriques selon).
Mais il faut bien reconnaître que fournir et alimenter régulièrement un blog movies, réclame un certain talent.
Un très très grand merci pour ta présence, chaque semaine. C'est déjà une forme d'exploit qu'il convient de saluer.
D'autant que ce film mérite un soutien particulier.

Adam Eterno a dit...

Mince et flute ! Je suis devancé ! Mon égocentrisme en prend un sacré coup... Et, dame, faut que je fasse avec. Merci pour le pétrole, Richard.
Marielle + Blier, c'est la réserve assurée!