lundi 21 novembre 2016

Villiers-1961-Le puits aux trois vérités

Le puits aux trois vérités
1961 - 1hre 32
Xvid | 640x384 | AC3 | 1,1 Go


Le puits aux trois vérités
1961 - 1hre 32
---

---
Réalisation : François Villiers
Scénario : Jean Canolle, Remo Forlani, Henri Jeanson, Turi Vasile et François Villiers, d'après un roman de Jean-Jacques Gautier
Musique : Maurice Jarre


Distribution:

Michèle Morgan (Renée Plège)


Jean-Claude Brialy (Laurent Renaud)


Catherine Spaak (Danièle Plège)


Franco Fabrizi (Philippe Guerbois)
Scilla Gabel (Rossana)



Michel Etcheverry (le commissaire Bertrand)
Renée Gardès (Gertrude)
Billy Kearns (un client)

Invités au vernissage:

Nicolas Vogel
Guy Béart
Jean-Louis Trintignant

Dany Saval

Jean-Pierre Aumont
Ermano Casanova
Jean-Jacques Gautier
François Patrice
Léon Zitrone
Micheline Luccioni

...


Trois « vérités » - trois responsabilités - en effet se font jour dans ce film, mais sans jamais se rencontrer, sans jamais se pénétrer. Celle de Laurent d'abord, héros malheureux, cynique, tendre et veule, qui semble prendre à tâche de gâcher irrémédiablement tous les dons qui lui furent départis dès sa naissance, recouvrant ainsi et bafouant avec délectation ce meilleur de lui-même qu'il entr'aperçoit par moments.




La vérité ensuite de Danielle, jeune fille réaliste et saine, épouse éprise, voulant à tout prix faire émerger l'homme qu'elle aime des brumes détestables où il se comptait. Hélas, trop faible, elle en meurt, à la suite d'un malentendu atroce causé involontairement par sa mère.La vérité enfin de la mère, qui semble la plus entachée : voulant, puis ne voulant plus ce garçon plus jeune qu'elle, et le revoulant à nouveau plus ou moins consciemment lorsqu'il est devenu le mari de sa fille dont elle avait tout d'abord préféré cacher l'existence.




Son attitude ambiguë, le doute qui sans cesse se glisse a travers elle, provoquent la catastrophe finale et la mort de son enfant.|#A l'aide des parcelles de vérités éparses dans cette oeuvre, le spectateur est invité à reconstituer sa vérité à lui ; et cet effort, à lui demandé par le réalisateur qui sollicite mais ne conclut pas, est en soi excellent.




Xvid | 640x384 | AC3 | 1,1 Go
http://www.multiup.org/fr/download/4225735d8299af4ca221d023a1fdb1ea/villiers61_puits_aux_3_verites.avi
ou
http://uptobox.com/isscqta7bks4/villiers61_puits_3_vrai.7z.001
http://uptobox.com/81a7blawj9ly/villiers61_puits_3_vrai.7z.002
http://uptobox.com/32eyutdrfgd1/villiers61_puits_3_vrai.7z.003
ou
https://1fichier.com/?11z6jz
https://1fichier.com/?8okvj6
https://1fichier.com/?887zor

 Imagerie


Lien de téléchargement: https://uptobox.com/u1sb7g87jxwi




2 commentaires:

Adam Eterno a dit...

J'en conserve un assez mauvais souvenir de gorille dans la brume. Exercice pirandellien un peu mou et vain avec un Brialy trop sérieux ? Mais comme il y a Catherine Spaak, je ne boude pas. Un très grand merci.

Citizen a dit...

Je ne connais pas ce film au titre incompréhensible, mais je constate qu'en plus de Catherine Spaak, Scilla Gabel ajoute quelques arguments "de poids" pour l'aimer.