samedi 23 janvier 2016

Dudrumet-1965-Pleins feux sur Stanislas

Pleins feux sur Stanislas
1965 - 1hre 30
Generic MPEG-4 | 720x448 pixels | Mp3 | 1,7 Go

Pleins feux sur Stanislas
1965 - 1hre 30
---

---
Réalisation : Jean-Charles Dudrumet
Scénario et adaptation : Jean-Charles Dudrumet et Michel Cousin

Photobucket

Diastribution:

Jean Marais (Stanislas Dubois)
Photobucket

Nadja Tiller (Bénédicte Rameau)



Bernadette Lafont (Rosine Lenoble)
---

---

André Luguet (Colonel de Sailly)
Nicole Maurey (Claire)
Billy Kearns (l'espion américain)
Yvonne Clech (la patronne de l'hôtel)
Marcelle Arnold (Morin)
Alice Field (une femme)
Edmond Tamiz (Nikita et Vladimir)
Rudolf Forster (Rameau)
Jacques Morel (le percepteur)
Bernard La Jarrige (Paul)
Edward Meeks (l'espion anglais)
Clément Harari (l'espion soviétique)
Henri Tisot (l'agent 07)
Pierre Tchernia (l'interviewer)
Charles Régnier (l'homme au chat)
Max Montavon (le barman)


Photobucket

Stanislas Dubois, agent secret malgré lui, prend une confortable retraite et se consacre à la rédaction de ses souvenirs. Tout irait bien s'il ne prenait un coup de sang à la suite d'une critique acerbe de son dernier livre. L'auteur de la critique est une charmante blonde : Bénédicte Rameau, avec laquelle il se sent tout prêt à nouer des liens extra-professionnels. Le malheur veut qu'au soir de leur première rencontre, un semi-cadavre leur tombe dessus et expire en laissant échapper quelques mots mystérieux. Le premier mot : les treize colonnes en dit long au Colonel, ancien chef de Stanislas. Il s'agit d'une organisation internationale d'espionnage.

Photobucket

Quand au second mot: Cercueil, il ne leur dit rien, ni à l'un, ni à l'autre. Et voilà Stanislas, à nouveau malgré lui, sur le sentier de la guerre. Tout le monde tient à savoir ce que le mort a bien pu dire. Cadavres et agents secrets surgissent sous ses pas.Force lui est de suivre l'affaire. Surtout lorsque Bénédicte est enlevée.Naturellement Stanislas délivrera Bénédicte et Bénédicte découvrira le pot aux roses : en l'occurrence, un registre d'hôtel, dans une localité nommée Cercueil, qui contient la liste complète des membres des treize Colonnes. Et. après quelques poursuites épiques, Stanislas pourra enfin échanger avec son ex-ennemie le baiser si longtemps différé.

Photobucket







3 commentaires:

jean pierre a dit...

ha , sainte Bernadette priez pour le salut de nos âmes :P lol

Anonyme a dit...

Oups! Il est temps alors d'aller ce réunir avec tes potes sous la "Sainte Cloche".

grumo a dit...

les photos sont extras !! Difficile de résister maintenant à ce Stanislas dont je me doute qu'il sera à ranger dans la catégorie "petits plaisirs coupables"des films très dispensables mais qui font plaisir, hééhé. Merci Richard pour cette récréation.