mardi 1 novembre 2016

Hathaway-1946-The Dark Corner



The Dark Corner
L'impasse tragique
1946 - 1hre 35 - VoStFr incrustés
---

---
Réalisation : Henry Hathaway
Scénario : Jay Dratler, Bernard C. Schoenfeld, d'après une histoire de Leo Rosten

Photobucket
Distribution:

Lucille Ball : Kathleen Stewart


Clifton Webb : Hardy Cathcart
Photobucket

William Bendix : Stauffer, alias Fred Foss
Mark Stevens : Bradford Galt


Kurt Kreuger : Anthony Jardine
Cathy Downs : Mari Cathcart


Reed Hadley : lieutenant Frank Reeves
Molly Lamont : Lucy Wilding
Photobucket

Constance Collier : Mrs Kingsley
Eddie Heywood : lui-même
Ellen Corby : la femme de ménage
Ralph Dunn : un policier
Donald MacBride : un policier
John Russell : un policier


Photobucket


Bradford Galt (Mark Stevens) est un détective privé flirtant avec sa fidèle secrétaire Kathleen (Lucille Ball). Un jour, il est pris en filature par un homme au complet blanc peu discret (William Bendix). Galt intercepte l’homme et lui fait avouer le nom de son commanditaire qui n’est autre que Tony Jardine (Kurt Kreuger), un ancien associé ayant trahi Galt dans le passé. Jardine est un avocat véreux qui extorque de l’argent à des femmes fortunées. Il fréquente notamment la belle Mari (Cathy Downs), femme de son ami Hardy Cathcart (Clifton Webb), le raffiné propriétaire d’une galerie d’art. Lorsque Galt s’en va à la rencontre de Jardine pour avoir des explications sur sa filature, il ne se doute pas qu’il est en fait l’objet d’une sombre machination. Heureusement pour lui, sa secrétaire veille à ce rien ne lui arrive...


Photobucket

Réalisé par le réputé tyrannique Henry Hathaway (1898-1985), THE DARK CORNER est un excellent film noir nerveux, dépourvu de tout temps mort. Le détective Bradford Galt et sa secrétaire Kathleen semblent tout d’abord être des figures ultra-classiques des films policiers, comme Mike Hammer et Velda, les personnages inventés par l’écrivain Mickey Spillane en 1947, plus tard adaptés au cinéma. Pourtant, contrairement à Hammer, viril jusqu’à la caricature, Galt n’est pas un « dur » invincible, mais plutôt un homme cachant sa vulnérabilité.

Photobucket

Amoureuse de Galt et plus maligne que lui, sa secrétaire Kathleen le tire vers le haut de façon salutaire alors que le complot dont il est la victime l’attire vers la chute. Le film fonctionne sur un jeu de contraste entre deux mondes opposés, celui des classes moyennes symbolisées par Galt et Kathleen, face à celui de la haute société où vivent le précieux Hardy Cathcart avec sa femme Mari. Pour se disculper d’un meurtre dont il est innocent, Galt devra faire une incursion dans le monde de Cathcart qui n’est reluisant qu’en apparence.

Photobucket

Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 910 Mo
 http://www.multiup.org/fbffb27dcc86e8b9a1ea94d3e8d5f94d
Imagerie





Cathy Browns

6 commentaires:

Adam Eterno a dit...

Bijou noir...
Merci beaucoup !

Anonyme a dit...

Café noir...(oooooh oui!!!)
Merci beaucoup !

Didou a dit...

Noir c'est noir
Il n'est jamais trop tard
Pour souhaiter à Richard
Une année pleine d'espoir
Et peut-être le revoir
Dans cinq ans...ou plus tard :)

Richard a dit...

WOW
ca rime rare
en caltor

Didou a dit...

en caltor...
C'est pas Zazie (ni Inxs d'ailleurs) qui vont m'aider sur ce coup-là lol
J'ai trouvé l'explication grace au lien suivant, c'est pas la "yellow brick road", plutôt un chemin goudronné...manque plus que les plumes !
http://www.laparlure.com/terme/caltor/

awisha a dit...

merci pour cette pépite et bravo pour votre site il est génial, j'en suis fan