vendredi 5 février 2016

Mulligan-1961-Le rendez-vous de septembre




Le rendez-vous de septembre
Come September
1961 - 1hre 50 - VFr
Generic MPEG-4 | 688x384 pixels | AC3 | 1,41 Go



Le rendez-vous de septembre
Come September
1961 - 1hre 50 - VFr
---

---
Réalisation : Robert Mulligan
Scénario : Stanley Shapiro et Maurice Richlin d’après une histoire de Stanley Roberts et Robert Russell

Photobucket

Photobucket

Distribution:

Gina Lollobrigida : Lisa Helena Fellini




Rock Hudson : Robert L. Talbot
Photobucket

Sandra Dee : Sandy Stevens
Photobucket

Bobby Darin : Tony
Walter Slezak : Maurice Clavell
Brenda De Banzie : Margaret Allison

Photobucket

Robert Talbot, riche américain, a pris l'habitude de passer le mois de septembre en Italie dans sa propriété, une splendide villa. Il lui prend fantaisie de changer la date de ses vacances et décide de se rendre en Italie, en juillet. Il retrouve son amie Lisa se préparant à épouser un anglais, mais Lisa se sent attirée de nouveau vers son ancien amour. Leur arrivée à la villa, va déclencher une série de complications.



Ils souhaiteraient se retrouver seuls mais, oh stupéfaction ! Robert Talbot, le propriétaire, découvre bientôt que son majordome a transformé la villa en hôtel de tourisme. L'Américain, furieux, exige que la villa soit débarrassée de ces locataires importuns. Nouvelle complication : les locataires sont de ravissantes jeunes filles. Enfin, comble de malchance, la duègne chargée de les chaperonner se fracture la jambe.


Par la force des choses, le pauvre Talbot, papillon inconstant et volage, va conseiller sérieusement et paternellement cet essaim trépidant et dynamique. Il lui faudra redoubler d'attention quand de jeunes campeurs viendront s'installer aux abords de la villa. Tout finira par s'arranger. Chacun tirera la leçon de ces vacances pittoresques et mouvementées et la jeune Sandry découvrira un merveilleux amour, fait de respect et de fidélité. Quant à Lisa et Talbot, ils comprendront que seul le mariage leur donnera le vrai bonheur.

Photobucket





2 commentaires:

Copacetic47 a dit...

Merci beaucoup.

Anonyme a dit...

Charmante comédie. Mulligan est un cinéaste oublié et sous estimé mais la plupart de ses films ont, dans des genres différents, toujours une classe et une sensibilité bien particulière. D'une situation de boulevard, il a fait ici un lumineux rendez vous. Merci pour avoir partagé ce film qu'on ne voit pratiquement jamais.