jeudi 16 mai 2013

Rollin-1970-La vampire nue

Photobucket
La vampire nue
1970 - 1hre 30
H.264 (AVI) | 1200x672 pixels | AC3 | 1,76 Go



Photobucket
La vampire nue
1970 - 1hre 30
---

---
Réalisateur: Jean Rollin   
Scénaristes: Jean Rollin et Henry Haïm Moati   
Dialoguistes: Jean Rollin et Henry Haïm Moati

Photobucket

Distribution:

Caroline Cartier : La femme vampire
Photobucket

Ursule Pauly : Solange
Photobucket

Catherine Castel : La servante de Georges
Marie-Pierre Castel : La servante de Georges
Photobucket

Ly Lestrong : Ly
Olivier Martin : Pierre Radamante
Maurice Lemaître : Georges Radamante
Bernard Musson : Voringe
Michel Delahaye : Le chef de la secte

PhotobucketPhotobucket

Pierre soupçonne son père, Georges Radamante, riche homme|#d'affaires, de se livrer à de mystérieuses activités dans son hôtel par-ticulier et dans un immeuble commercial. Il a vu sortir de cet hôtel, la nuit, une jeune fille poursuivie par une bande d'hommes à têtes d'animaux. Le lendemain soir, Pierre réussit à pénétrer dans l'hôtel où se réunissent les adeptes d'une curieuse secte de suicidaires. Chaque soir, une fois désigné, l'un des membres se supprime en se tirant une balle de revolver dans la tempe. La jeune fille que Pierre avait vue poursuivie la veille se nourrit alors du sang du suicidé du soir.

Photobucket

C'est au tour de Pierre de se suicider : il déchargera son revolver sur le valet et s'enfuira. Peu après, poursuivant ses recherches, Pierre apprend que son père essaie de tirer de la jeune fille, adorée par la secte des suicidaires qui se sacrifient pour qu'elle puisse survivre, le secret de l'immortalité. Radamante a décidé de séquestrer la dite jeune fille, la « Vampire nue », dans son château à la campagne. Mais celle-ci est protégée par une autre secte : celle des vampires qui arracheront la jeune fille aux griffes de Radamante. Au dernier moment, ils apprendront à Pierre qu'ils ne sont pas des vampires mais des Mutants, annonciateurs de la future humanité.




H.264 (AVI) | 1200x672 pixels | AC3 | 1,76 Go
 

Photobucket

6 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

Avec la superbe affiche de Druillet ! Merci Francomac !

Copacetic47 a dit...

Thank you for all your postings. Your effort is very much appreciated.

Bnopb a dit...

Le retour du printemps après un hiver vardo-rohmérien :-)
Merci !

Fr@nKeIn$OuNd a dit...

Un bel hommage à mr Rollin qui le mérite bien.
j'avais l'affiche et je l'ai échangée naivement a l'époque contre une vulgaire bd
Merci pour les belles photos (surtout la black magic women)

Marcel Trucmuche a dit...

Moi, j'avais une vulgaire bd, et je l'ai échangée à l'époque contre une superbe affiche de Druillet.

NAAAAN, j'plaisante ! J'espère que tu vas retrouver l'heureux bénéficiaire de cet échange sordide via Internette, Frankie !

Anonyme a dit...

Ôh Grand Francomac, vous êtes un Saint.

Vous avez produit le miracle !

J'allumerai un cierge pour votre bonté, entouré d'une none vierge et d'une vampirette aux dents acérées.

1000 Merci

Henri le gueux.