lundi 4 janvier 2016

Abouseif-1958-La Anam

PhotobucketPhotobucket
La Anam
Nuit sans lendemain
1958 - 2hres - VoStFR/Angl (VobSub)
Generic MPEG-4 | 592x448 pixels | Mp3 | 1,2 Go


Photobucket
La Anam
Nuit sans lendemain
1958 - 2hres - VoStFR/Angl (VobSub)
---

---
Réalisateur : Salah Abouseif
Scénaristes : Ihsan Abd al-Qudus (auteur), El Sayed Bedeir et Saleh Gawdat (dialogues)

Photobucket

Distribution :

Faten Hamama (Nadia Lotfy)
Photobucket
PhotobucketPhotobucket
Photobucket

Mariam Fakhr Eddine (Safia)
Photobucket

Omar Sharif(Aziz)
Photobucket

Hind Rostom(Kawthar)
Photobucket

Imad Hamdi (Mustafa)
Rushdy Abaza (Samir)
Yehia Chahine (le père de Nadia)

Photobucket

Nadia Lutfi, après le divorce de ses parents, vit avec son père et au fil des années développe une relation très étroite et très forte avec lui au point d'être sexuellement attirée vers lui, un comportement obsessionnel connu sous le nom complexe d'Electre

Photobucket

À l'âge de 16 ans, elle plonge dans une relation précoce avec Mustafah un écrivain et journaliste. Pendant ce temps, son père rencontre et tombe amoureux d'une autre femme, Safia. Il décide de l'épouser et Nadia est forcé d'accepter. Cependant, son père commence progressivement passer plus de temps avec sa nouvelle épouse ce qui déplaît à Nadia.  Elle voit Safia comme son ennemi et pour se venger de sa belle-mère. Elle demande à son ami Kawthar, une femme voluptueuse, de séduire son père. La conspiration mènera au divorce entre Safia et son père. Mais le père décide d'épouser Kawthar. Nadia est dévastée quand elle découvre que Kawthar a une liaison avec un autre jeune homme, Samir. . .

PhotobucketPhotobucket

Generic MPEG-4 | 592x448 pixels | Mp3 | 1,2 Go

Faten Hamama
Photobucket

Mariam Fakhr Eddine
Photobucket

Hind Rostom
Photobucket

4 commentaires:

Ptipois a dit...

Merci pour le reup !
<3 Sophie

Monde en Question a dit...

Merci pour le partage de ce film difficile à trouver.

Anonyme a dit...

Merci pour cette rareté mais je n'ai pas trouvé les sous-titres. Merci

Ric Quidam a dit...

Oups !
Désolé; c'est corrigé.
Merci ;-)