mercredi 11 mai 2016

Carné-1929-Nogent, Eldorado du dimanche



Nogent, Eldorado du dimanche
1929 - 20 min
Xvid | 704x512 | AC3 | 193,4 Mo





---
Film complet

---

Nogent, Eldorado du dimanche
1929

Réalisateur et scénariste: Marcel Carné
Directeur de la photographie: Marcel Carné
Monteur: Marcel Carné

En 1929, Marcel Carné avait 23 ans. Il avait déjà été assistant de Jacques Feyder, son mentor, sur le tournage des Nouveaux Messieurs (1928). Puis Feyder partit à Hollywood où il tourna notamment le fameux The Kiss avec Greta Garbo. Quant à Carné, il dut se résigner à partir en Allemagne en Rhénanie faire son service militaire, ce qui lui permit grâce à un petit cinéma du coin de voir tous les grands films expressionnistes allemands, qui eurent une grande influence sur son style, de son propre aveu. De retour en France, il se retrouva assistant sur Cagliostro, un film de Richard Oswald dont il ne garde pas un souvenir impérissable puis écrivit des critiques de films dans diverses revues dont Cinémagazine. Mais, lassé de « parler du travail d’autrui », Carné voulut savoir de quoi il était capable et avec l’aide d’un ami comédien Michel Sanvoisin, il acheta une petite caméra portative (qui ne permettait de filmer que 20 secondes à la fois) pour 4 000 francs de l’époque. Et en plusieurs dimanches, il tourna en plans courts ce phénomène social des guinguettes qui vit des milliers de Parisiens chaque dimanche quitter la capitale pour aller guincher sur les bords de la Marne, un phénomène social que Carné trouvait « très beau et très touchant ». Puis Nogent fut projeté deux mois durant au Studio des Ursulines à Paris en compagnie d’un documentaire de Jean Painlevé, du Mystère du château de Dé de Man Ray et du film américain Après la rafle, où il fut remarqué notamment par René Clair qui l’embaucha pour son premier film parlant Sous les toits de Paris.
Nogent fut longtemps considéré comme perdu avant d’être redécouvert par L’Avant-Scène Cinéma en 1968. Une partition musicale de Bernard Gérard fut ajoutée contre l’avis de Carné et c’est cette copie dont vous pouvez découvrir plus d’une cinquantaine d’images par le lien disponible via notre menu ci-dessus.

Xvid | 704x512 | AC3 | 193,4 Mo

4 commentaires:

POP9 a dit...

Du nougat.

Frédéric a dit...

Un film que j'avais enregistré puis égaré, merci de me permettre de le revoir

Anonyme a dit...

Un grand merci pour le nouveau lien et pour le partage.

Santi Saint-Jean a dit...

Florilège de nouveaux liens pour cette merveilleuse collection Marcel Carné, l'un de mes cinéastes français préférés (sinon mon préféré!) et certainement l'un des plus grands. Merci, Merci!