samedi 14 mai 2016

Carné-1971-Les assassins de l'ordre

Photobucket
Les assassins de l'ordre
1971 - 1hre 50 - VHSRiP
Divx 5,0 | 720x576 pixels | WMA | 670 Mo

Photobucket
Les assassins de l'ordre
1971 - 1hre 50 - VHSRiP
---
---
Réalisation : Marcel Carné
Dialogues : Paul Andréota
Adaptation cinématographique d'un roman de Jean Laborde

Photobucket

Photobucket

Distribution:

 Jacques Brel : le juge d'instruction Bernard Level
Photobucket

Michel Lonsdale : le commissaire Bertrand
Didier Haudepin : le fils du juge
Catherine Rouvel : Danielle Lebègue, une prostituée
Photobucket

Charles Denner : maître Grazianni, avocat des policiers
Photobucket

Bobby Lapointe : Louis Casso, un cafetier, témoin
Paola Pitagorra : Laura, la maîtresse du juge Level
Photobucket

Françoise Giret : l'épouse de la victime, madame Saugeat
Roland Lesaffre : la victime, Michel Saugeat
François Cadet : l'inspecteur Rabut
Serge Sauvion : l'inspecteur Bonetti
Harry Max : le greffier secrétaire du juge Level
Jean-Roger Caussimon : le commissaire divisionnaire
Luc Ponnette : Maître Rivette, avocat de Mme Saugeat
Jean Franval : le médecin légiste
Luc Méranda : Marco, le souteneur de Danielle Lebègue
Pierre Maguelon : le planton du commissariat.

Photobucket
 
L'action se déroule près de Marseille, la semaine de Noël. Un ancien repris de justice repenti, devenu un honnête père de famille, travaille comme mécanicien dans un garage. Un matin,il est réveillé aux aurores par deux policiers musclés. Ceux-ci le soupçonnent d'être l'auteur d'un "casse" au chalumeau, survenu la nuit même chez son employeur. Il l'embarquent au commissariat, d'où il ressortira à midi, soit quelques heures plus tard, pour être conduit à la morgue. Sa veuve porte plainte.

Photobucket

Le juge d'instruction Bernard Level (Jacques Brel) est chargé du dossier. Celui-ci vit seul avec son fils, un étudiant préparant l'agrégation, et distribuant, à l'occasion, quelques tracts post-soixante-huitards. Tous deux devaient partir le soir même aux sports d'hiver, mais le magistrat doit annuler son départ. Il doit gérer cette affaire au mieux, comme le lui a ordonné le Procureur de la République, c'est-à-dire, sans oublier que la police est la meilleure alliée de la Justice.

Photobucket

Cependant, le juge acquiert vite la certitude que les policiers ont violenté la victime, jusqu'à l'issue fatale. Mais sa tâche s'annonce ardue. Il devra jouer fin pour les confondre, d'autant plus que la pression exercée sur lui est forte. Néanmoins, il parviendra à inculper les policiers, les assassins de l'ordre, lesquels seront jugés en cours d'assises. Une des répliques du film fait dire au magistrat : Faut-il qu'il y ait deux justices, l'une pour les policiers et l'autre pour les non policiers ?. Il devient le héros des étudiants et de la presse. Mais finalement, les policiers seront acquittés.

Photobucket


Divx 5,0 | 720x576 pixels | WMA | ± 680 Mo

Photobucket
Photobucket


Catherine Rouvel
Photobucket


Paola Pitagorra

1 commentaire:

Anonyme a dit...

DVDrip version (XviD/mp3/1.10 Gb) http://kebekmac.forumprod.com/les-assassins-de-l-ordre-1971-marcel-carne-repost-t1078.html