vendredi 12 avril 2013

Lautner-1980-Le guignolo

 photo aff_le_guignolo-1.png
Le guignolo
1980 - 1hre 45
DivX 4,1,2 | 552x336 pixels | WMA | 631,6 Mo




 photo aff_le_guignolo-2.jpg
Le guignolo
1980 - 1hre 45
---
---
Réalisation : Georges Lautner
Scénario : Jean Herman
Dialogues : Michel Audiard

 photo gr_guignolo-02.jpg

Distribution:

Jean-Paul Belmondo : Alexandre Dupré
 photo guignolo-01.jpg

Mirella D'Angelo : Sophie / Pamela
 photo mirella_d_angelo_guignolo-04.jpg
 photo mirella_d_angelo_guignolo-02.jpg  photo mirella_d_angelo_guignolo-01.jpg
 photo mirella_d_angelo_guignolo-03.jpg

Carla Romanelli : Gina
 photo CarlaRomanelli.jpg

Von Gretchen Shepard  : Caroline
 photo VonGretchenShepard.jpg

Michel Galabru : Achille Sureau
 photo guignolo-04.jpg

Charles Gérard : Abdel Fahrad
 photo guignolo-05.jpg

Anne Goddet : Irène
 photo guignolo-06.jpg

Georges Géret : Joseph
Pierre Vernier : Helmut von Ofenburg
Paolo Bonacelli : Kamal
Michel Beaune : Louis Fréchet
Tony Kendall : Frantz
Maurice Auzel : le franchouillard
Henri Guybet : Machavoine, le plombier
Lily Fayol : la Schwartz
Philippe Castelli : le concierge de l'hôtel
Jean-François Calvé : le ministre

 photo guignolo-08.jpg

Amateur d'oeuvres d'art (celles que possèdent les autres), Alexandre Dupré est un aigrefin de luxe et, lorsqu'il est libéré de prison pour bonne conduite, il s'emploie sans tarder à escroquer des milliardaires. D'abord seul, puis en association avec Sophie, une femme de son genre. Mais leur collaboration est de courte durée et Alexandre part pour Venise. Dans l'avion, pour rendre service à un passager, il accepte de se charger d'une mallette, en grand seigneur. Cependant, quand l'homme est tué à l'aéroport, Alexandre s'inquiète un peu. A juste titre! Et en effet, dès son arrivée à l'hôtel, il est assailli de coups de téléphone et il n'a pas même le temps de s'intéresser à Achille et à Gina, qu'il avait convoqués là pour duper des amateurs d'art japonais, car, de toute part, on exige la mallette. Flairant un gros coup, Alexandre décide de vendre ce qu'il détient tout en ignorant ce dont il s'agit.

 photo guignolo-02.jpg

C'est alors que l'affaire se complique, car deux groupes rivaux convoitent la valise: des ressortissants arabes dirigés par Kamal et Fahrad; le contre-espionnage français emmené par Donadieu. Arrêté par les uns, défendu par les autres (et réciproquement), sans que quiconque obtienne ce qu'il cherche, Alexandre apprend par Donadieu qu'il s'agit de microfilms concernant un carburant révolutionnaire, et il comprend peu après qu'ils ne peuvent se trouver que dans le briquet oublié chez Kamal. Parvenu à récupérer l'objet tant désiré, il tente de mener de front ses escroqueries et la vente des microfilms au plus offrant. Il est pourtant contraint de fuir les hommes de Fahrad et il ne doit son salut qu'à l'intervention de Donadieu. Mais l'aventure ne s'arrête pas là et, après une longue poursuite, Alexandre se retrouve dans une entreprise de fabrication industrielle de pain, obligé de jeter le briquet dans la pâte. C'est ainsi qu'en bout de chaîne, le briquet se retrouve quelque part dans un pain. Alexandre vole un camion qu'il mène à l'Elysée afin de restituer les microfilms à la France.

 photo guignolo-07.jpg


DivX 4,1,2 | 552x336 pixels | WMA | 631,6 Mo
http://www.jheberg.net/captcha/AQTLZl-lautner80guignolo-7z-001
http://www.jheberg.net/captcha/KCAA3g-lautner80guignolo-7z-002
http://www.jheberg.net/captcha/ArnqWA-lautner80guignolo-7z-003

 photo gr_guignolo-04.jpg
 photo gr_guignolo-01.jpg photo gr_guignolo-03.jpg photo gr_guignolo-07.jpg
 photo gr_guignolo-08.jpg photo gr_guignolo-05.jpg photo gr_guignolo-09.jpg



Mirella d'Angelo




Carla Romanelli

Aucun commentaire: