mercredi 29 juin 2016

Christian-Jaque-1938-Les disparus de Saint-Agil

 photo aff_disparus_st_agil-01.png
Les disparus de Saint-Agil 
1938 - 1hre 40
Mp4 | H.264 | 672x496 | AAC | 1,1 Go




 photo aff_disparus_st_agil-02.jpg
Les disparus de Saint-Agil
1938 - 1hre 40
---

---
Réalisateur: Christian-Jaque   
Assistant réalisateur: Jean Darvey   
Auteur de l'oeuvre originale: Pierre Véry
Adaptateurs: Jean-Henri Blanchon et Jacques Prévert   
Dialoguiste: Jacques Prévert

 photo disparus_st_agil-01.jpg

Distribution:

Eric von Stroheim : Walter, le professeur d’anglais
 photo disparus_st_agil-03.jpg

Michel Simon : Lemel, le professeur de dessin
 photo disparus_st_agil-02.jpg

Armand Bernard : Mazeau, le concierge
Aimé Clariond : le directeur du collège
Serge Grave : Beaume
Marcel Mouloudji : Philippe Macroy
Jean Claudio : Mathieu Sorgue
...

 photo disparus_st_agil-04.jpg

Peu de temps avant la première guerre mondiale, au collège de Saint-Agil, des choses étranges se passent la nuit. Et des élèves commencent à disparaître... Beaume, Sorgue et Macroy, trois élèves du collège de Saint-Agil, ont créé une association secrète, Les Chiches Capons, dans le but de préparer un tout aussi secret projet de départ pour l'Amérique. Un soir, dans la salle de sciences naturelles, Sorgue voit un homme traverser un mur. Suite à une visite chez le directeur à propos d'un chahut, Sorgue disparaît. Puis c'est au tour de Macroy. L'établissement est en émoi. Le directeur envisage de renvoyer Beaume, le dernier membre du trio encore présent, après la fête du collège. Lors de cette fête, Lemel, le professeur de dessin alcoolique, meurt victime d'une chute au moment où une panne de courant plonge l'établissement dans le noir. Tout le monde croit à un accident. Beaume décide d'enquêter, il choisit de disparaitre à son tour, et, avec l'aide de monsieur Walter le professeur d'anglais, il parvient à découvrir la vérité : le collège cachait un trafic de fausse monnaie dont le chef n'était autre que le directeur lui-même. C'est lui qui a enlevé Sorgue car celui-ci avait vu un des trafiquants la nuit utilisant un passage secret. C'est encore le directeur qui a tué Lemel, qui était un de ses complices : le directeur avait peur qu'il ne révèle tout sous l'emprise de l'alcool.
Finalement Sorgue est libéré par ses camarades, le directeur est arrêté. Macroy est de retour, il avait réellement tenté d'embarquer pour l'Amérique, et monsieur Walter est admis par les trois amis comme membre de leur société secrète.

 photo gr_disparus_st_agil-02.jpg





 photo gr_disparus_st_agil-01.jpg

1 commentaire:

Anonyme a dit...

Bonjour,

Merci pour ce petit film qui était encore régulièrement diffusé quand j'étais môme. Un parfum d'enfance...