vendredi 19 juillet 2013

Hunebelle-1959-Le bossu

 photo aff_bossu-03.png
 photo aff_bossu-04.jpg
Le bossu
1959 - 1hre 52
Generic MPEG-4 | 704x288 pixels | Mp3 | 695,3 Mo




 photo aff_bossu-05.jpg
Le bossu
1959 - 1hre 52
---
---
Réalisateur: André Hunebelle  
Auteur de l'oeuvre originale: Paul Féval
Dialoguiste: Jean Halain

 photo bossu-04.jpg

Distribution:

Jean Marais    (Henri de Lagardère)
 photo bossu-05.jpg

Bourvil    (Passepoil)
 photo bossu-01.jpg
 photo bossu-07.jpg  photo bossu-08.jpg

Sabina Selman    (Aurore de Nevers et Isabelle de Caylus)
 photo Sabine_Sesselmann_bossu-01.jpg
 photo Sabine_Sesselmann_bossu-02.jpg  photo Sabine_Sesselmann_bossu-03.jpg
 photo Sabine_Sesselmann_bossu-04.jpg  photo Sabine_Sesselmann_bossu-05.jpg
 photo Sabine_Sesselmann_bossu-06.jpg

Jean Le Poulain    (Monsieur de Peyrolles)
François Chaumette    (Philippe de Gonzague)
Hubert Noël    (le duc de Nevers)
Paulette Dubost    (Dame Marthe)
Paul Cambo    (le Régent)
Alexandre Rignault    (l'aubergiste)
Georges Douking    (le marquis de Caylus)
Edmond Beauchamp    (Don Miguel)
Pâquerette    (la vieille gitane)
Annie Anderson    (une invitée au bal)
Edmond Tamiz    (un gitan)

 photo bossu-03.jpg

---

---

 photo bossu-06.jpg

Vers la fin du règne de Louis XIV, Philippe, duc de Nevers, a épousé secrètement Aurore de Caylus et en a eu une fille, Aurore. Philippe de Mantoue, prince de Gonzague, cousin de Nevers, est jaloux de ce dernier, et ayant appris le mariage, il essaie de supprimer son cousin et de faire enlever l'héritière de Nevers. A l'issue d'une dernière entrevue entre Aurore et son mari qui vient emmener leur fille, les sbires de Gonzague attaquent le duc ; mais l'intervention du chevalier de Lagardère et de son valet Cocardasse, si elle ne sauve pas Nevers, poignardé par Gonzague lui-même, permet de sauver l'enfant des mains du félon.

 photo Sabine_Sesselmann_bossu-07.jpg

Avant de voir Gonzague, masqué, disparaître, Lagadère le blesse à la main pour le reconnaître et lui promet qu'un jour, il fera justice. Poursuivi par la police du roi, car Gonzague l'accuse du meurtre de Nevers, Lagardère se réfugie en Espagne, et dix sept ans passent. Gonzague a épousé la veuve de Nevers, et essaie de s'approprier les titres et les biens de son cousin. Le Régent désire voir se terminer la douloureuse affaire. Nous sommes en pleine période de spéculations et Gonzague a transformé son hôtel en maison d'agio ; un étrange bossu y loue sa bosse pour aider à rétablir les transactions ; en même temps, il sruveille Gonzague.

 photo Sabine_Sesselmann_bossu-08.jpg

Un tribunal de famille doit décider de la mort de la petite Aurore de Nevers et le prince de Gonzague cite devant lui de faux témoins. La duchesse, avertie par le Bossu que sa fille est vivante, rejette la compétence du tribunal et annonce que sa fille lui sera remise au bal du Régent ce soir même. A la suite d'une trahson, Gonzague parvient à enlever la jeune fille, mais le Bossu, qui n'est autre que Lagardère déguisé, la délivre. En présence du Régent, un duel judiciaire opposera le chevalier et Gonzague qui a involontairement avoué son forfait. L'assassin sera tué et Lagadère pourra épouser Aurore de Nevers qui n'avait, depuis son adolescence, d'yeux que pour lui.

 photo bossu-09.jpg

Generic MPEG-4 | 704x288 pixels | Mp3 | 695,3 Mo


 photo gr_nb_bossu-01.jpg
 photo gr_nb_bossu-02.jpg
 photo gr_clr_bossu-01.jpg



Sabine Sesselmann
 photo Sabine_Sesselmann-02.jpg
 photo Sabine_Sesselmann-01.jpg  photo Sabine_Sesselmann-03.jpg

Aucun commentaire: