vendredi 23 août 2013

Gir-Moebius-Arts-Books


Gir-Moebius
Arts-Books
1980 JPG | 504,4 Mo




Jean Giraud
Moebius
Scénariste-Dessinateur

Il passe son enfance à Fontenay - sous - Bois dans la banlieue Est de Paris. À l'époque, la « mode » était de lexicaliser ses initiales pour prendre un nom de plume (comme par exemple Hergé pour R.G., Remi Georges), mais le pseudonyme Jijé était déjà pris par Joseph Gillain. Son premier pseudonyme fut donc Gir (sous lequel il publia les premiers Blueberry), puis Moebius (Selon les livres, son surnom s'écrit soit Moebius, soit Mœbius, mais le "œ" est le plus répandu. Il le prononce lui même «Mo-bi-u-sse».) Ce pseudonyme est vraisemblablement inspiré par le nom du mathématicien August Ferdinand Möbius et à son fameux anneau. Son style graphique, très variable, peut aller du réalisme fouillé de ses débuts comme les aventures du lieutenant Blueberry, commencées en 1963, mais aussi aller vers les épures lyriques d'ouvrages plus récents. Il est l'auteur de Le Bandard fou, Les Yeux du Chat, Arzach, le Garage hermétique (les aventures du major Grubert), du cycle d'Edena, de Little Nemo et du cycle de l'Incal (avec Alejandro Jodorowsky). Ses univers sont essentiellement axés sur une science-fiction fantasmagorique et délirante et une poésie teintée de métaphysique. Il a participé à l'écriture du dessin animé les Maîtres du temps (René Laloux, 1981). Il œuvre à la conception graphique de plusieurs films de S.F. dont : • le projet d'adaptation de Dune (1975) par A. Jodorowsky, jamais réalisé • Alien - Le huitième passager (1979) de Ridley Scott • Tron (1982) de Steven Lisberger (produit par les studios Disney) • Masters of the Universe (1987) de Gary Goddard • Willow (1988) de Ron Howard • Abyss (1989) de James Cameron • Le Cinquième Élément de Luc Besson (1997) son recueil Arzach a inspiré toute l'esthétique de l'épisode final du film Métal hurlant (1981). Il est membre fondateur du journal Métal hurlant. Il est également l'auteur d'une autobiographie : Giraud Moebius — Histoire de mon Double, éd. Numéro Un. En 1999, il est président du jury de la première édition du Festival des Très Court. Chose rare pour un auteur de l'école franco-belge, il est reconnu outre-atlantique pour son talent, et est une référence graphique pour la nouvelle génération d'auteurs de bande dessinée, en partie grâce à son travail sur le Silver Surfer, sur laquel il a réalisé un roman graphique. Du 1er mars 2004 au 13 avril 2005 a lieu à Paris l'exposition Miyazaki-Moebius, mettant en parallèle les travaux de Jean Giraud et de Hayao Miyazaki, célèbre réalisateur de films d'animation japonais du studio Ghibli, comme Mon voisin Totoro ou Princesse Mononoke. L'exposition avait lieu à l'Hôtel de la Monnaie de Paris, 11 quai Conti, et plus de 300 dessins étaient exposés. En mai 2006, est émis en France un carnet de timbres sur le thème des vacances d'été, dont le dessin d'une jeune femme couché dans un hamac installé près du hublot d'un vaisseau spatial est réalisé par Jean Giraud.












504,4 Mo





12 commentaires:

Anonyme a dit...

Mercimercimerci

yves a dit...

Merci pour tout ça ... mais c'est énorme et tout est en vrac, pas évident de s'y retrouver ...

Ric Quidam a dit...

Y'a un truc: Tu les prends pas, comme ça tu chialeras pas

jipege a dit...

Docteur Gir Mister Moebius !
Je prend tout même si c'est en vrac !
Merci beaucoup !
;-)

Anonyme a dit...

J'en rêvais...
Merci muchacho !

Irsha a dit...

Gigantesque!!!! Merci!!!!
Salutations à toi pour ton site.

carinne1974 a dit...

Merci c'est énorme et je suis en vrac, pas évident de me retrouver.

Genial comme à son habitude le Ric

Anonyme a dit...

Susceptible, le garçon !

Anonyme a dit...

Spontané, je dirai...
Je suis sur que Yves ne pensait pas à mal, mais bon... Comme disait mon grand-père: "les gens qui se plaignent de la couleur des murs alors qu'ils sont logés gratis devraient prendre un pinceau et se montrer créatifs" et mon pépé disait pas que des conneries...

Anonyme a dit...

"tout ça? ... mais c'est énorme!!!"
Comme quoi, en changeant un poil le contexte, on arrive à des choses intéressantes. (pardon...)

Anonyme a dit...

Thanks dude ! Je ne l'aurais sans doute pas pris si cela n'avait pas été en vrac ! J'ai horreur de m'ennuyer...

Marcel Trucmuche a dit...

"On ne regarde pas dans la bouche d'un cheval gratuit" dit Rabelais.
Merci infiniment. Je pensais en avoir pléthore, et des rares, mais là, je suis sur le c..
Bravo pour le travail de scan, fichage, etceterage...