mercredi 14 août 2013

Hunebelle-1965-Fantômas se dechaîne

 photo aff_fantomas_dechaine-01.jpg
Fantômas se dechaîne
1965 - 1hre 45
DivX 4,1,2 | 640x368 pixels | WMA | 676 Mo




 photo aff_fantomas_dechaine-02.jpgFantômas se dechaîne
1965 - 1hre 45

Réalisateur: André Hunebelle   
Assistants réalisateur: Jean-Pierre Desagnat, Michel Lang et Enzo Cerrato   
Auteurs de l'oeuvre originale: Souvestre et Allain   
Dialoguiste: Jean Halain

Distribution:

Jean Marais : Fantômas / Le journaliste Fandor / Le professeur Lefebvre
Mylène Demongeot : Hélène Gurn
Jacques Dynam : L'inspecteur Michel Bertrand
Olivier de Funès : Michel, le jeune frère d'Hélène
Albert Dagnant : Le professeur Marchand
Robert Dalban : Le rédacteur du journal « Le Point du Jour »
Louis de Funès : Le commissaire Juve
...

Le vaillant commissaire Juve vient d'être décoré de la Légion d'honneur. Une seule tâche au tableau : Fantomas lui annonce le jour même une prochaine reprise de ses activités. Et, de fait, le professeur Marchand, savant atomtate, est enlevé en plein jour et en plein Saclay. Le journaliate Fandor et son inséparable Hélène subodorent immédiatement d'où vient le coup. Mais, logiquement, le compagnon de travail de Marchand, le professeur Lefèvre, devrait subir le même sort. Et, de sa propre initiative, Fandor décide de tendre un piège à Fantômas en se substituant au savant. De fait, il est enlevé lors d'un congrès à Rome ; mais l'apparition du véritable professeur Lefèvre, qui a décidé de partir aussi, ainsi que celle de Fantômas grimé en professeur Lefèvre, vient jeter le désordre complet. On ne sait plus qui chasse qui. Mais Fantômas reprend la situation en mains et s'empare d'Hélène qu'il veut confisquer en tant qu'égérie involontaire. Fandor, Juve et leurs amis tombent dans un piège et tout va être perdu lorsque, grâce à un « gadget » de Juve, la situation se retourne. Gadgets des défenseurs de l'ordre contre gadgets de Fantômas, celui-ci, vaincu, s'enfuit dans une D.S. transformable en avion à réaction, rien de moins ! Et il échappe une fois de plus, le fripon !

DivX 4,1,2 | 640x368 pixels | WMA | 676 Mo

Aucun commentaire: