dimanche 20 novembre 2016

Visconti-1965-Vaghe stelle dell'Orsa



Vaghe stelle dell'Orsa
Sandra
1965 - 1hre 45 - VoStFr incrustés
Xvid | 672x432 | Mp3 | 1,4 Go



 photo aff_sandra-02.jpg Sandra
Vaghe stelle dell'Orsa
1965 - 1hre 45 - VoStFr incrustés
---

Claudia Cardinale
---
Réalisateur: Luchino Visconti
Histoire et scénario : Suso Cecchi D'Amico, Enrico Medioli & Luchino Visconti

 photo sandra-03.jpg

Distribution:

Claudia Cardinale    (Sandra Luzzatti)
 photo sandra-01.jpg

Jean Sorel    (Gianni Luzzatti)
Marie Bell    (Corinna Luzzatti)
Renzo Ricci    (Antonio Gilardini)
Michael Craig    (Andrew Dawson)
Amalia Troianni    (Fosca)
Fred Williams    (Pietro Fornari)
Vittorio Manfrino  
Renato Moretti  
Paola Pescini  
Isacco Politi  
Giovanni Rovini  
Ferdinando Scarfiotti    

 photo sandra-02.jpg

Ce film n'est pas le plus connu des films de Visconti. Il s'agit pourtant d'un film d'une sensibilité remarquable et admirablement interprété. À travers les personnages de Sandra et Gianni, on voit apparaître une transposition moderne des figures d'Electre et Oreste. Comme Electre, Sandra est haïe par sa mère parce qu'"elle ne fait rien, elle ne dit rien mais elle est là". Comme Oreste, Gianni revient pour venger la mémoire de son père mais aussi pour retrouver sa sœur. Le mythe d'Oedipe est également très présent, puisque l'on ne sait pas très bien si c'est la fascination qu'éprouvait Sandra pour son père qui la pousse vers son frère ou si c'est au contraire sa relation incestueuse avec son frère qui lui imprime sa fascination pour son père. Ce rapprochement avec des figures de la mythologie grecque est encore accentué par l'apparence physique de Sandra dont la coiffure et le visage ne sont pas sans évoquer la statuaire grecque.
 photo sandra-04.jpg

Vaghe Stelle dell'Orsa est aussi un film sur le temps et sur la mémoire. Le temps est comme resté figé dans la grande maison de Volterra. On pourrait croire que rien n'a changé depuis le départ de Sandra et Gianni, et on s'aperçoit que le temps ne peut plus passer depuis le souvenir traumatisant et non résolu de la mort du père. Gianni lui-même ne parvient pas à vivre en dehors du passé, et sa mort tragique achève de figer son destin dans un éternel présent. Sandra, au contraire, parvient à s'extraire de ce passé tourmenté et à choisir l'avenir en décidant de rejoindre Andrew.
 photo sandra-06.jpg

Xvid | 672x432 | Mp3 | 1,4 Go
http://www.multiup.org/fr/download/54482d7a180278a19e98ed5dfc922f4d/visconti65_vaghe_stelle_dell_orsa_vostfr.avi
ou
http://uptobox.com/fb9zrafgz5jo/visconti65_sandra.7z.001
http://uptobox.com/ynmfyv68bzrf/visconti65_sandra.7z.002
http://uptobox.com/qsml8y3dfkx1/visconti65_sandra.7z.003
ou
https://1fichier.com/?8ystju
https://1fichier.com/?b4bxn1
https://1fichier.com/?hrzz8y

Imagerie


Lien de téléchargement: https://uptobox.com/8ykyh4kegjiv


 photo gr_sandra-01.jpg
 photo gr_sandra-02.jpg  photo gr_sandra-03.jpg  photo gr_sandra-04.jpg

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Merci beaucoup.

Anonyme a dit...

merci !

babylone a dit...

Bonjour, ce post est précieux. Cependant il présente un film incomplet, sans générique. Plusieurs minutes au début semblent manquer. Pour avis. Cordialement en vous remerciant de vos publications parfois très précieuses, comme ici d'ailleurs.

Ric Quidam a dit...

Le film est construit ainsi. Le générique est à 3 minutes 16 secondes du début.
À ce que je vois vous avez visionné complètement le film avant d'en arriver à dire qu'il est incomplet.

babylone a dit...

Bigre ! Au temps pour moi, c'est exact, voyant ce début je ne suis pas allé plus loin. J'ai eu tort et je vous présente mes excuses, d'autant plus que vous n'êtes pas habitué de ce genre d'erreur. Reste, pour moi, que ce début est vraiment... "atypique". Merci donc pour cette publication.

Ric Quidam a dit...

Plaisir ;-)