mercredi 18 septembre 2013

Hunebelle-1956-Les collegiennes [Version française]

 photo aff_collegiennes-02.jpg
Les collegiennes
1956 - 1hre 26 - VFrançaise *
Generic MPEG-4 | 720x542 pixels | Mp3 | 1,3 Go
*Un grand merci à  Tartinovitch



Les collegiennes

1956 - 1hre 26
---
---
Réalisateur: André Hunebelle   
Assistant réalisateur: Yves Prigent   
Scénaristes: Jacques Lancien, Jean Lambertie et Arlette Reinerg   
Adaptateurs: Louis Duchesne, Jacques Emmanuel et Jean Halain   
Dialoguiste: Jacques Emmanuel

 photo fr_collegiennes-01.jpg

Distribution:

Gaby Morlay    (Madame Ancelin)
 photo fr_collegiennes-02.jpg

Marie-Hélène Arnaud    (Catherine Royer)
 photo m_h_arnaud_collegiennes-01.jpg
 photo m_h_arnaud_collegiennes-02.jpg  photo m_h_arnaud_collegiennes-03.jpg
 photo m_h_arnaud_collegiennes-04.jpg

Estella Blain    (Marthe)
 photo Estella_Blain_collegiennes-01.jpg

Christine Carrère    (Monique)
 photo Christine_Carrere_collegiennes-01.jpg
 photo Christine_Carrere_collegiennes-02.jpg  photo Christine_Carrere_collegiennes-03.jpg
 photo Christine_Carrere_collegiennes-04.jpg

Elga Hymen/Elga Andersen    (Hélène)
Agnès Laurent    (Anne-Marie)
 photo fr_collegiennes-04.jpg

Véronique Verlhac    (Solange)
Henri Guisol    (Christian Brenner)
Paul Guers    (Gilles Mareuil)
Jacqueline Corot    (Sophie)
Sophie Daumier    (Nicole)
Anna Gaylor    (Geneviève)
Picolette    (Bernadette)
Anita Treyens    (Betty)
Sylvie Dorléac    (Adélaïde)
 photo fr_collegiennes-05.jpg

Luce Fabiole    (Madame Letellier)
André Wasley    (le père de Marthe)
Solange Sicard    (la mère de Marthe)
Madeleine Barbulée    (la principale)

 photo fr_collegiennes-03.jpg

Catherine Royer, adolescente de dix-huit ans, entre au collège du Vallon après une jeunesse gâtée et mondaine et après le suicide de son père, banquier ruiné par des aigrefins. Personne ne peut rester indifférent au charme simple et au sourire de Catherine : en particulier, Monique lui voue une affection sans partage qui vaut à Catherine la haine de Marthe Chevalier, brillante élève et jusque-là la meilleure amie de Monique. Un dimanche, Anne-Marie invite Catherine à fêter son anniversaire en week-end au château familial. C'est au tour du beau-père d'Anne-Marie, le peintre en renom Christian Brenner, de s'enflammer pour Catherine qui le remet gentiment à sa place, mais tombe amoureuse du presque fiancé de la soeur aînée d'Anne-Marie, Gilles Mareuil, un jeune compositeur qui, de son côté, oublie vite une fiancée peu empressée.

 photo fr_collegiennes-07.jpg

Cette idylle devient le centre d'intérêt des « grandes » du collège qui, Monique en tête, veillent sur son déroulement jusqu'au jour où Marthe Chevalier fait un esclandre en plein réfectoire, révélant le « secret de famille » de Catherine ; la directrice essaie d'arranger les choses en faisant faire des excuses publiques. Mais un malheur ne vient jamais seul : une lettre de Gilles tombe entre les mains de la directrice et la tutrice de Catherine s'oppose aux projets de mariage et interdit tout contact entre sa pupille et Gilles. Catherine est isolée de ses amies, puis avec la complicité de toutes, s'évade pour rejoindre Gilles. C'est Christian Brenner qu'elle trouve au rendez-vous ; il la raisonne et la reconduit au collège. De nouveau isolée, elle tombe malade, attendant vainement des lettres de Gilles que Monique, innocemment méchante par jalousie, conserve sans les transmettre. Persuadée d'être oubliée, il faudra un concert télévisé de Gilles pour que tout rentre dans l'ordre dans le coeur de Catherine, et dans celui de Monique.

 photo m_h_arnaud_collegiennes-05.jpg
 photo Marie-Helene_Arnaud_collegiennes-07.jpg  photo Marie-Helene_Arnaud_collegiennes-08.jpg
 photo m_h_arnaud_collegiennes-06.jpg

DivX 5,0 | 640x480 pixels | Mp3 | 705,7 Mo































Source des images: L'alligatographe


Marie-Hélène Arnaud
 photo Marie-Helene_Arnaud-01.jpg
 photo Marie-Helene_Arnaud-02.jpg  photo Marie-Helene_Arnaud-03.jpg

Christine Carrère
 photo Christine_Carrere-001.jpg


2 commentaires:

Polo a dit...

La petite actrice nommée Agnès Laurent que l'on peut voir dans "Les Collégiennes"a publié plusieurs romans au Fleuve Noir dans la collection "Angoisse". La rumeur dit qu'ils ont été écrits par Frédéric Dard dont elle était la maîtresse.

Ric Quidam a dit...

Version anglaise:

http://jheberg.net/download/hunebelle56-collegiennes/