mercredi 25 septembre 2013

Léon-1964-Aimez-vous les femmes ?


Aimez-vous les femmes ?
1964 - 1hre 30
VHS+ | AVI H.264 | 496x320 pixels | Mp3 | 756 Mo




Photobucket
Aimez-vous les femmes ?
1964 - 1hre 30
---
---
Réalisateur: Jean Léon   
Assistants réalisateur: Jean-Claude Giuliani  et Stephan Iscovescu   
Scénariste: Roman Polanski   
Auteur de l'oeuvre originale: Georges Bardawil   
Dialoguiste: Gérard Brach

Photobucket

Distribution:

Sophie Daumier : Violette / Marguerite
Photobucket
Photobucket Photobucket
Photobucket

Guy Bedos : Jerôme Fenouic
Photobucket

Edwige Feuillère : Tante Flo
Photobucket

Grégoire Aslan : Inspecteur Rossi
Gérard Séty : Palmer
Graziella Granata : L'épouse de la péniche • Maria-Rosa Rodriguez : La stripteaseuse
Photobucket

Grégoire Aslan : Inspecteur Rossi
Guido Alberti : M. Khouroulis
Colette Castel : Jeanine Dupellier
Photobucket

Raoul Delfosse : L'homme de la péniche
Gordon Felio : Docteur Rotman
Gérard Séty : Palmer
Georges Adet : Richter

Photobucket

Les malheurs du jeune et farfelu Jérôme Fenwick commencèrent le jour où il accepta une invitation à déjeuner de sa très farfelue tante Flo dans le restaurant végétarien du « Nirvana ». Car, à partir de ce moment, les cadavres commencèrent à s'étaler sous ses pas, tous tués d'une piqûre plus ou moins empoisonnée. II y eut bien la blonde et charmante Violette qui se jeta à son cou en le prenant pour un autre, mais elle disparut aussitôt. A la recherche de sa ravissante inconnue, Jérôme se lança alors dans une enquête qui ne fit que l'enfoncer encore plus au milieu des cadavres en fleurs et, qui pis est, il fut plusieurs fois bien près de rejoindre cette macabre compagnie. Heureusement, Violette reparut plusieurs fois à point nommé pour le tirer d'affaire. Malheureusement elle s'avéra la maîtresse d'un redoutable gangster. Heureusement, elle ne demandait qu'à s'évader. Malheureusement, les fugitifs tombèrent dans le restaurant végétarien sur une bande de farfelus qui « aimaient » les femmes au sens gastronomique du mot. Heureusement, Jérôme délivra sa bien-aimée juste à temps. Malheureusement, celle-ci avait une soeur jumelle qui, elle, était déjà passée à l'état de rôti. Et, au fait, la survivante était-elle réellement sa bien-aimée ? Il ne le saura jamais.

Photobucket



Sophie Daumier
Photobucket

Photobucket

3 commentaires:

Anonyme a dit...

Bonjour,
une curiosité, ce "vieux" film sympa. Merci !

Anonyme a dit...

Délicieux et délirant; Merci- Vn

jhalal drut a dit...

quelqu'un aurait d'autres films avec Bedos comme les Dragées Poivrés ou l'Oeuf ???