lundi 29 août 2016

de Broca-1964-L'homme de Rio


L'homme de Rio
1964 - 1hre 45
Mp4 | H.264 | 1200x720 | AAC | 1,3 Go
ou
DivX 4,1,2 | 640x352 pixels | Mp3 | 690 Mo








L'homme de Rio
1964 - 1hre 45
---

---
Réalisation et scénario : Philippe de Broca
Co-scénaristes : Daniel Boulanger, Ariane Mnouchkine et Jean-Paul Rappeneau
Dialogues : Daniel Boulanger
Assitant réalisateur : Olivier Gérard


Distribution:

Jean-Paul Belmondo : Adrien Dufourquet, le soldat permissionnaire, fiancé d'Agnès

Françoise Dorléac : Agnès Villermosa



Jean Servais : Le professeur Norbert Catalan
Milton Ribeiro : Tupac, un homme de main
Simone Renant : Lola (la chanteuse de cabaret)
---

---
Adolfo Celi : Senhor Mario De Castro - doublé par Georges Aminel
Ubiracy De Oliveira : Sir Winston, le petit cireur de chaussures
Roger Dumas : Lebel (le camarade de chambrée)
Daniel Ceccaldi : L'inspecteur de police
Lucien Raimbourg : Le général en fauteuil roulant à l'aéroport

Louise Chevalier: La concierge du professeur Catalan
Robert Blome : Le gardien de musée assassiné
Nina Myral : La tante d'Agnès
Max Elloy : Le docteur
André Tomasi : Un douanier à l'aéroport
Marie Marc : La grand-mère d'Agnès



Permissionnaire de l'armée de l'air, Adrien arrive pour une semaine à Paris. Le même jour, une statuette indienne a été volée au Musée de l'Homme. le professeur Catalan, chef de la section, se désole et Agnès, fille de l'un de ses anciens collègues, vient le consoler. Catalan a beaucoup d'affection pour Agnès. Mais celle-cî est pratiquement fiancée à Adrien. Lequel Adrien arrive chez Agnès pour la voir enlevée à son tour. Comme il ne veut pas de ce genre d'histoires, il court après, et cela le mène jusqu'à Rio.


Là, il la délivre des griffes de ses ravisseurs qui l'avaient droguée. Par elle, il apprend que le professeur aurait également été kidnappé ; que le père d'Agnès a autrefois caché dans un jardin de Rio une statuette semblable à celle qu'on a volée, et que c'est sans doute là la raison de son enlèvement. Comme il existe une troisième statuette, il n'y a pas de raison que cela s'arrête, si l'on n'y met bon ordre. Heureusement, ils retrouvent la seconde statuette. Malheureusement, ils se la font voler. Heureusement, ils retrouvent le professeur.


Malheureusement, celui-ci se révèle être le chef des ravisseurs. Heureusement, ils préviennent le possesseur de la troisième statuette. Malheureusement, le professeur Catalan enlève statuette et fillette. Heureusement, Adrien suit toujours la piste. Et, après beaucoup de bagarres, de poursuites et de fatigues, cela finit comme chacun l'espérait : Catalan, qui devait grâce aux statuettes découvrir un trésor, n'en profitera jamais. Pas plus d'ailleurs qu'Adrien ni Agnès, mais ça leur est bien égal : ils s'aiment. Et Adrien sera à l'heure pour reprendre le train des permissionnaires.



Mp4 | H.264 | 1200x720 | AAC | 1,3 Go
http://www.multiup.org/fr/download/c865b5f88747e19e877c8b6f3b0a2e83/de_broca_64_homme_de_rio.mp4
ou
DivX 4,1,2 | 640x352 pixels | Mp3 | 690 Mo
https://1fichier.com/?dit3pu
 
Imagerie


Lien de téléchargement: https://uptobox.com/u66eq3fxr2ln
Lien de streaming: https://uptostream.com/u66eq3fxr2ln





1 commentaire:

Truman_Capot a dit...

Françoise D., irrésistible:

Citation Wiki :
"""Boulimique de travail, elle aura tourné dans près de vingt films en à peine huit ans de carrière.
Le lundi 26 juin 1967, en retard pour prendre son avion à Nice (elle doit s'envoler pour Londres et assister à la projection de son dernier film, Les Demoiselles de Rochefort, version anglaise), il pleut, elle roule à vive allure, au volant d'une Renault 10 de location (à la tenue de route sensible, due à son moteur placé à l'arrière), sur l'autoroute A8, et rate l'entrée de la bretelle de sortie de Villeneuve-Loubet vers l'aéroport de Nice. La voiture fait plusieurs tonneaux et prend feu. Françoise Dorléac meurt brûlée vive, à l'âge de 25 ans. Elle est inhumée à Seine-Port (Seine-et-Marne)"."""

Caramba !!! Quel tempérament de feu.
Rien de surprenant donc. Et la pluie et les parapluies de toute sa carrière, n'y ont pas suffit à la refroidir. Un Miss pressé : on dit "Chère Bourre".
Cela ne peut même pas s'inventer entre amis, c'est le descriptif exacte des circonstances provoquées.
Qu'on ne vienne pas soupçonner une voiture, même en location. Il est des circonstances (la pluie, la vitesse, une voiture sûre mais inconnue, impatience et aveuglement) liées uniquement au choix du conducteur; pour en arriver là, cet objectif immodéré de consécration.
Soit, et sous un angle plus modeste du commun des mortels, être inhumé après avoir été brûlé vif. Le genre de tact que seul vos amis, votre famille peuvent vous offrir s'ils souhaitent prolonger une situation déjà pénible.
Pressée, adulée, il est tout de même des choix plus raisonnables à faire, et des impasses à faire parfois, quitte à être un peu en retard, excusée. Un luxe qu'on pourrait s'offrir pourtant.
Finalement : une vrai chance de ne pas être un Star, quand on constate le taux particulièrement élevé de mortalité. Taux de disparition lié à ce statut très privilégié de la gloire, sans que personne ne s'en soucie particulièrement. Les exemples de disparitions sont légions dans ce milieu.
Et pourquoi pas : quitte à devenir une star, autant s'offrir généreusement un 'chauffeur'. On saura au moins pourquoi la voiture s'est consumée.