mardi 1 novembre 2016

Welles-1965-Falstaff + Bonus



Falstaff
Campanadas a medianoche
1966 - 2hres - VoStFr incrustés
Xvid| 656x368 | AC3 | 1,4 Go


 photo aff_Falstaff-02.jpg 
Falstaff
Campanadas a medianoche
1966 - 2hres - VoStFr incrustés
---

Marina Vlady
---
Réalisation : Orson Welles
Réalisateur seconde équipe : Jesus Franco
Scénario : Orson Welles, d'après les pièces de Shakespeare Richard II, Henry IV, Henri V, Les Joyeuses commères de Windsor et la pièce The Chronicles of England de Raphael Holinshed.
Costumier : Orson Welles

 photo falstaff007.jpg

Distribution:

Orson Welles : Jack Falstaff
 photo falstaff003.jpg

Keith Baxter : le prince Hal / Henry V
John Gielgud : Henry IV
Jeanne Moreau : Doll Tearsheet
 photo falstaff008.jpg

Marina Vlady : Kate Percy, Lady Hotspur
 photo falstaff011.jpg

Margaret Rutherford : Mistress Quickly
Alan Webb : Justice Shallow
Walter Chiari : Monsieur Silence
Michael Aldrich : Pistole
Tony Beckley : Poins
Fernando Rey : Worcester
Andrew Faulds : Westmoreland
José Nieto : Northumberland
Jeremy Row : Prince John, Lancaster
Beatrice Welles : le page de Jack Falstaff
Paddy Bedford : Bardolph



Dans une taverne, le prince Hal, fils du roi Henry IV d'Angleterre, mène une vie dévergondée sous l’influence du chevalier Jack Falstaff, son tuteur. Mais le prince Harry conduit victorieusement son armée à la guerre alors que son père se meurt. Devenu le roi Henri V, le prince renie ses anciennes amitiés, et bannit ses compagnons de beuverie. Trahi, Falstaff s’éteint face à ses rêves brisés de pouvoirs et de puissance à jamais fantasmés…

 photo falstaff009.jpg

Personnage secondaire de l’œuvre de Shakespeare où il apparaît dans différentes pièces, John Falstaff devient Jack Falstaff entre les mains d'Orson Welles un caractère empreint de nostalgie et une synthèse de ceux, à l’image de Kane, avides de pouvoir, qui ont fait le cinéma de Welles. Figure grotesque, qui tient autant du satyre que du silène, Jack Falstaff est risible, mais sous son corps obèse et alcoolisé se cache un esprit fin et philosophique qui fait de lui un être touchant. Transposant l’Angleterre élisabéthaine dans des paysages andalous, le film est un adieu à l’enfance, aux rêves de toute puissance, dans un univers qui chante la mémoire et les souvenirs face à la réalité du pouvoir implacable du jeune roi.

 photo falstaff005.jpg

« Falstaff c'est moi ! » affirmait alors Orson Welles qui réalisait ce film à 50 ans. Synthèse de toute sa vie d’artiste, de ses succès et de ses échecs, rappelons ici qu’à 16 ans il publiait les pièces « simplifiées » de Shakespeare pour la Todd School, qu’il les jouait avec le Mercury Theater, et qu’en 1960 à Dublin, il était déjà Falstaff sur la scène, sans parler de Macbeth et d’Othello… ce film apparait comme un adieu à l'enfance. Falstaff est la figure clownesque de l’artiste face au pouvoir, figure brisée et échouée du cinéaste et du metteur en scène. Réalisé avec une économie de moyens remarquable, Falstaff est considéré par nombres de critiques comme le chef-d’œuvre d’Orson Welles.

 photo falstaff006.jpg

Xvid | 656x368 | AC3 | 1,4 Go
http://www.multiup.org/fr/download/c62bceb7905f43968cc656d2f990ba7e/welles65_falstaff__vostfrr.avi
ou
http://uptobox.com/us8wzfn0an1m/welles65_phalstaff_X.7z.001
http://uptobox.com/zbrmylqlm78o/welles65_phalstaff_X.7z.002
ou
https://1fichier.com/?sy3y1s
https://1fichier.com/?m5vnfn


Bonus
1- Falstaff, un château en Espagne
2- Un metteur en scène shakespearien: Orson Welles
693 Mo

http://www.multiup.org/fr/download/dcfddab1399bbff375897439ab2417a8/welles65_phalstaff_s.zip
ou
http://uptobox.com/dsoogt9069a4/welles65_phalstaff_s.zip
ou
https://1fichier.com/?4cvlolqaa5

  Imagerie


Lien de téléchargement: https://uptobox.com/k3q4rmlwv16m

 
---
 photo gr_Falstaff-05.jpg
 photo gr_Falstaff-02.jpg  photo gr_Falstaff-01.jpg  photo gr_Falstaff-03.jpg
 photo gr_Falstaff-04.jpg  photo gr_Falstaff-06.jpg
 photo gr_Falstaff-07.jpg
---


 photo jeanne_moreau_024.jpg


 photo marina_vlady_011a.jpg

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Alors là , Merci Merci Merci !
Ton blog était déjà d'enfer , mais maintenant il est trop bien à la limite du supportable .
Mieux, ça serai trop ...

Anonyme a dit...

Genial post and this post helped me alot in my college assignement. Thank you as your information.