mercredi 12 février 2014

Boisset-1975-Dupont Lajoie


Dupont Lajoie
1975 - 1hre 43
Generic MPEG-4  |512x304 | Mp3 | 698 Mo




 photo aff_gr_dupont_lajoie-03.jpg
Dupont Lajoie
1975 - 1hre 43
---

Le crime de Dupont Lajoie
---
Réalisation : Yves Boisset
Scénario : Jean-Pierre Bastid et Michel Martens
Dialogues : Jean Curtelin
Musique : Vladimir Cosma

 photo dupont_lajoie-01.jpg

Distribution:

Jean Carmet : Georges Lajoie
 photo dupont_lajoie-02.jpg

Isabelle Huppert : Brigitte Colin
 photo dupont_lajoie-03.jpg

Ginette Garcin : Ginette Lajoie
 photo dupont_lajoie-04.jpg

Jean Bouise : l'inspecteur Boular
 photo dupont_lajoie-06.jpg

Jean-Pierre Marielle : Léo Tartaffione
 photo dupont_lajoie-05.jpg

Jacques Villeret : Gérald
 photo dupont_lajoie-07.jpg

Pierre Tornade : Colin
Pascale Roberts : Madame Colin
Michel Peyrelon : Albert Schumacher
Robert Castel : Loulou
Abderrahmane Ben Kloua : Said
Pino Caruso : Vigorelli
Victor Lanoux : le fort à bras
Mohamed Zinet : le frère de Said
Jacques Chailleux : Léon Lajoie
Henri Garcin : un haut fonctionnaire

 photo dupont_lajoie-08.jpg


Comme chaque année au début du mois d'août, Georges Lajoie ferme son café parisien pour descendre dans le Midi en compagnie de sa femme et de son fils Léon. Malgré la présence, à proximité, d'un chantier où les ouvriers arabes prédominent, les Lajoie retrouvent avec plaisir leur camping habituel et les visages familiers: Loulou, le responsable du terrain, Maître Schumacher et son épouse, et enfin les Colin et leur fille Brigitte. Un soir, au cours d'un bal, Georges est bousculé par un Nord-Africain; il réagit violemment, mais la bagarre est évitée de justesse... A quelques temps de là, fuyant la foule bigarrée qui participe à l'émission Inter-Camping, Georges surprend Brigitte allongée dans l'herbe, à demi-nue; il perd la tête, tente de la violer et la tue accidentellement. 

 photo dupont_lajoie-10.jpg

Pour dissimuler son crime, Georges dépose le corps à côté du logement des immigrés. A la suite de ce meurtre, le camping est en émoi. Malgré sa douleur, sous la pression de ses amis, Colin se rallie à l'idée d'une prompte vengeance. La nuit venue, une ratonnade est organisée: un arabe est assassiné, un autre est roué de coups. Pour éviter une flambée de violence, les autorités imposent un non-lieu. Les vacances sont gâchées, chacun décide de s'en retourner sur le champ. A Paris, derrière son comptoir, Georges raconte aux clients ses prouesses contre les "ratons". Un arabe s'encadre dans la porte et brandit un fusil. Georges blêmit en le reconnaissant. Il tente de l'apaiser, mais deux coups de feu retentissent...

 photo dupont_lajoie-09.jpg

Generic MPEG-4 |512x304 | Mp3 | 698 Mo


Isabelle Huppert
 photo isabelle_huppert_014.jpg

3 commentaires:

Anonyme a dit...

merci bien

jacochichi a dit...

Pour Boisset, pour Carmet, Marielle, Villeret, Huppert et les autres. Excellent film !

OX Jerry a dit...

Un film qui, malheureusement, n'a pas trop vieilli .la France profonde est souvent ainsi . Jean Carmet et Isabelle Huppert sont excellents ! Jean Bouise aussi, ne l'oublions pas.