lundi 24 février 2014

Boisset-1983-Le prix du danger

 
Le prix du danger
1983 - 1hre 39
Generic MPEG-4 | 608x368 pixels | Mp3 | ± 700 Mo






Le prix du danger
1983 - 1hre 39
---
---
Réalisation : Yves Boisset
Scénario : Yves Boisset et Jean Curtelin
D'après la nouvelle Le Prix du danger de Robert Sheckley
Musique : Vladimir Cosma


Distribution:

 Marie-France Pisier : Laurence Ballard  
Michel Piccoli : Frédéric Mallaire  
Bruno Cremer : Antoine Chirex  
Gabrielle Lazure : Marianne
Andréa Ferréol : Elisabeth Worms  
Gérard Lanvin : François Jacquemard J
ean-Claude Dreyfus : Bertrand 
Catherine Lachens : Madeleine 
Jean Rougerie : le président de la commission 
Henri-Jacques Huet : Victor Segal 
Steve Kalfa : Edouard 
Jean-Pierre Bagot : Alexandre 
Zlata Numanagic : Jacqueline 
Julien Bukowski : Arnaud
 


L'homme court à perdre haleine, mais les autres sont toujours derrière lui. Lorsqu'il s'arrête, ils tirent et le blessent. Avant de le rattraper et de l'achever, au moment où arrive un hélicoptère de la télévision, avec un cameraman qui braque avidement son appareil sur cette mise à mort. Car la corrida qui vient de se terminer n'est qu'un jeu. Un jeu télévisé - le prix du danger - imaginé par Laurence Ballard, un jeu où l'on va jusqu'au bout, un jeu avec la mort. Et sous les vivats des spectateurs, la veuve du malheureux qui vient d'être abattu reçoit des mains de Frédéric Mallaire, l'animateur de la chaîne CTV, son chèque de consolation. Comme d'habitude, l'indice d'écoute a été considérable. Antoine Chirex se réjouit: la minute d'antenne vaut plus cher encore.


Et peu importe les manifestations de protestation organisées par Elisabeth Worms. Nouvelle émission, nouveau candidat. François Jacquemard. Soigneusement sélectionné parmi les chômeurs - c'est la règle - il remporte les éliminatoires et semble prêt à tout pour gagner le million de dollars attribué s'il tient quatre heures. Mais les cinq tueurs, choisis aussi parmi des volontaires, ne sont pas moins disposés à gagner. Et le jeu commence, retransmis à chaque instant par les caméras de CTV. La tension monte lorsqu'un des tueurs périt dans le métro. Bientôt, François comprend que CTV l'aide à "durer" afin de mieux vendre son temps d'antenne. Alors, c'est lui qui élimine les tueurs pour révéler aux télespectateurs toute la vérité. Mais il est seul contre la foule...



Generic MPEG-4 | 608x368 pixels | Mp3 | 700 Mo 
http://jheberg.net/captcha/boisset83-prix-danger/
Imagerie




Marie-France Pisier
---
---
Gabrielle Lazure

2 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

Comme "La mort en direct", un autre film qui nous interroge sur la fascination liée à l'image. Merci de nous donner la possibilité de (re)voir ce film devenu rare à la télé !

sonoyo a dit...

Sur le blog de "lecoinducinephile", Il y a le film : "La dixième Victime" qui reprend la base du prix du danger (A voir Absolument).

Pour Running Man 1987, Remake du "Le prix du danger" 1983,qui lui est aussi un remake de "Das Millionenspiel" 1970 (que j'éspère un jour trouver)

Merci