dimanche 2 février 2014

Eisenstein-1927-Octobre + Bonus

 photo aff_octobre-01.jpg
Octobre : dix jours qui ébranlèrent le monde
Октябрь : Десять дней, которые потрясли мир
1927 - 1hre 55 - VoStFr/Angl/de/esp/it/pt
MKV | H.264 | 672x528 pixels | AC3 | 1,42 Go + 324,3 Mo



 photo aff_octobre-02.png
Octobre : dix jours qui ébranlèrent le monde
Октябрь : Десять дней, которые потрясли мир
1927 - 1hre 55 - VoStFr/Angl/de/esp/it/pt




Réalisateur: Serguei M. Eisenstein  
Assistants réalisateur: Grigori Alexandrov, Maksim Strauch, Mikhaïl Gomorov et Ilya Trauberg  
Scénaristes: Serguei M. Eisenstein et Grigori Alexandrov  
Auteur de l'oeuvre originale: John Reed

 photo gr_octobre-01.jpg

Distribution:

Boris Livanov    (le ministre Terechtchenko)
Vassili Nikandrov    (Lénine)
Nikolai Popov    (Kerenski)
Edouard Tissé    (un allemand)
Nikolai Podvoisky    (le chef du quartier général des révolutionnaires)
Layaschenko    (le ministre Konovalov)
Chibisov    (le ministre Skobelev)
Mikholev    (le ministre Khiskine)
Smelsky    (le ministre Verderesky)

 photo gr_octobre-02.jpg

La Russie en 1917. La bourgeoisie a le pouvoir; sur le front, les soldats russes et allemands fraternisent. Pourtant le peuple a froid et faim. Lénine, arrivé à Petrograd, y prend la parole. Ouvriers, soldats et marins tiennent des meetings mais la répression s’organise: les élèves des écoles militaires tirent, et Kerenski peut se prendre pour Napoléon. Pourtant le prolétariat s’arme et se lance, avec succès, à l’assaut du palais d’Hiver. Les rouges prennent le pouvoir.

 photo gr_octobre-03.jpg

Il s'agit d'une œuvre commandée pour le dixième anniversaire de la révolution bolchévique d'octobre 1917. Inspiré du reportage de John Reed, Octobre est considéré comme un « classique » du cinéma de propagande soviétique. À l'origine muet, il fut sonorisé en 1967 sur une musique de Dmitri Chostakovitch.

 photo gr_octobre-07.jpg

Le réalisateur avait engagé des acteurs non professionnels pour donner à son film une apparence de vérité historique. Eisenstein avait lui-même recruté les acteurs dans les bars de Léningrad. Ainsi, c'est un ouvrier qui joua le rôle de Lénine. Par ailleurs, des moyens importants furent mobilisés pour la réalisation : le matériel militaire que l'on voit dans le film fut prêté par l'Armée rouge et certains quartiers de Léningrad furent plongés dans le noir pour permettre à l'équipe de tournage d'avoir une tension électrique suffisante pour l'éclairage.

 photo gr_octobre-06.jpg



Les suppléments

 photo aff_octobre-07.jpg

  • Chronique
  • Collection Ciné-école
  • Lénine
  • Les chevaux de feu
  • Nikita Mikalkov. Oeuvres choisies


 photo gr_octobre-05.jpg

Aucun commentaire: