mercredi 1 juin 2016

Chenal-1947-Clochemerle


Clochemerle
1947 - 1hre 33
Generic MPEG-4 | 640x480 | Mp3 | 1 Go



 photo aff_clochemerle-02.jpg
Clochemerle
1947 - 1hre 33
---
---
Réalisateur: Pierre Chenal   
Assistants réalisateur: Jean Mitry et André Pergament   
Scénariste et dialoguiste: Gabriel Chevallier

 photo clochemerle-01.jpg

Distribution:

Saturnin Fabre : Bourdillat (ancien ministre)
 photo clochemerle-02.jpg

Simone Michels : Judith Toumignon (épicière)
 photo SimoneMichels3.jpg
 photo SimoneMichels4.jpg  photo SimoneMichels45.jpg

Christiane Muller (sous le nom de Cri-Cri Muller) : Adèle Torbayon
 photo ChristianeMuller.jpg  photo ChristianeMuller3.jpg

Jacqueline Dior : Rose Bivaque
 photo JacquelineDor-2.jpg  photo JacquelineDor.jpg

Simone Chambord : Hortense Girodot
 photo SimoneChambord.jpg

Jean Brochard : Piéchut (maire)
Félix Oudart : Ponosse (curé)
Roland Armontel : Tafardel (instituteur)
Paul Demange : Toumignon
Maximilienne : Justine Putet
Jane Marken : la baronne de Courtebiche
Max Dalban : Arthur Torbayon (aubergiste)
Gaston Orbal : Poilphard (pharmacien)
R.J. Chauffard : Oscar de Saint-Choul (gendre de la baronne)
Jean-Roger Caussimon : Bernard Samotrace (poète)
Odette Talazac : Mme Girodot

 photo clochemerle-04.jpg
 photo clochemerle-05.jpg  photo clochemerle-06.jpg
 photo clochemerle-07.jpg  photo clochemerle-08.jpg
 photo clochemerle-09.jpg

Clochemerle-en-Beaujolais est à peine plus grand qu'un village. On y vit heureux, sans souci. Et pourtant, il semble y avoir un abîme infranchissable entre ceux qui, le dimanche, fréquentent l'église du brave curé Ponosse et ceux qui constituent tous les jours la clientèle d'Arthur Torbayon, le tenancier de l'auberge locale. Les premiers se rassemblent autour de Justine Putet, vieille fille qui attire toutes les cancanières du village, et de la baronne de Courtabiche qui, à force de bonnes œuvres, prétend être la garante de la morale publique.

 photo clochemerle-03.jpg

De l'autre, le maire, Barthélemy Piéchut, l'instituteur Tafardel, au pince-nez mal équilibré et Toumignon, le propriétaire des Galeries Beaujolaises, un ivrogne que son épouse ridiculise avec nombre de Clochemerlins. Le conflit entre les deux communautés va éclater à la faveur d'un événement "grave" : Piéchut a fait construire, le long du mur de l'église, une splendide vespasienne que Bourdillat, un ancien ministre, est venu inaugurer. Et Justine Putet, de sa fenêtre, voit tout ce qui se passe dans l'édicule !

 photo clochemerle-10.jpg

Le curé, en chaire, tonne contre les élus; un pugilat ravage l'église. Hippolyte Foncimagne, le don Juan local, est le premier blessé et Judith le soigne avec amour. Le maire s'affole; l'armée intervient à la suite de l'erreur d'un fonctionnaire; le couvre-feu est décrété. De beaux militaires séduisent les Adèle Torbayon, Judith Toumignon et autres Rose Bivaque, ravies de l'aubaine. Il faut renvoyer la troupe, car les maris se fâchent. Le calme est enfin revenu à Clochemerle qui, maintenant, dispose de trois vespasiennes...

 photo clochemerle-11.jpg

Generic MPEG-4 | 640x480 | Mp3 | 1 Go

 photo aff_clochemerle-04.jpg


Cri-Cri Muller
 photo Cri-CriMuller.jpg

1 commentaire:

galmuchet a dit...

Un desopilant classique et Dubout pour l'affiche :-)