mercredi 30 avril 2014

Lelouch-1985-Partir revenir

 photo partirrevenir-affiche.jpg
Partir revenir
1985 - 1hre 57
Generic MPEG-4 | 672x288 pixels | Mp3 | ± 1,15 Go


 photo PartirRevenir1985DVDCover.jpg 
Partir revenir
1985 - 1hre 57
---

---
Réalisateur : Claude Lelouch
Musique : Michel Legrand, Serguei Rachmaninov

 photo partir_revenir_01.jpg

Distribution:

Annie Girardot : Hélène Rivière
 photo partir_revenir_02.jpg

Jean-Louis Trintignant : Roland Rivière
 photo partir_revenir_04.jpg

Françoise Fabian : Sarah Lerner
 photo partir_revenir_09.jpg

Erik Berchot : Saloman Lerner
Michel Piccoli : Simon Lerner
 photo partir_revenir_03.jpg

Evelyne Bouix : Salomé Lerner
 photo partir_revenir_06.jpg

Richard Anconina : Vincent Rivière
Charles Gérard : Ténardon
Jean Bouise : Le curé
Denise Peron
Monique Lange
Marie-Sophie L.
Ginette Garcin : La domestique du curé
Isabelle Sadoyan : La gouvernante des Rivière
Bernard Pivot : Lui-même
Henri Amouroux : Lui-même
Bernard-Henri Lévy : Lui-même


 photo partir_revenir_07.jpg

1985. Salomé Lerner vient d'écrire un livre sur sa vie. Elle passe à la télévision dans l'émission "Apostrophes" de Bernard Pivot, et celui-ci imagine aussitôt le film qu'on pourrait faire. Un film tout en musique. Car, dans le jeune pianiste Erik Berchot, Salomé croit revoir son frère, pianiste lui aussi, disparu en 1943 dans un camp de concentration avec son père et sa mère. Les Lerner avaient pourtant d'abord échappé à la Gestapo. Installés à Paris où Simon, le père, était psychiatre, ils avaient pu s'enfuir alors que leur concierge les avaient dénoncés. Ils s'étaient réfugiés près de Dijon dans le château de leurs amis Rivière. Les mois avaient passé. Salomon jouait du piano et se passionnait pour Rachmaninov; Salomé résistait à la cour de Vincent Rivière. Un curieux garçon, Vincent. Sa mère avait du mal à le comprendre, mais elle ne pouvait pas se détacher de lui.

 photo partir_revenir_05.jpg

Pour justifier la présence des Lerner au château, on avait célébré les fausses fiançailles de Vincent et de Salomé. Mais, peu après, les Allemands étaient arrivés. Prévenus par une lettre anonyme. La seule survivante en 1945, ç'avait été Salomé. Revenue au château, elle avait parlé de la dénonciation. Elle voulait savoir. Dans le village, tout le monde pensait à Vincent le marginal. En fait, c'était Hélène. Hélène Rivière qui voulait éloigner ces amis qui la séparaient de Roland son mari et de Vincent son fils. Après ses aveux, Hélène s'était tuée. Salomé, revenue à Paris, avait revu la concierge qui, prise de peur, était tombée par la fenêtre. Les délateurs avaient donc disparu. Mais Salomé ne pouvait pas oublier. Surtout après avoir vu Erik Berchot. D'où ce livre aujourd'hui...

 photo partir_revenir_08.jpg


 photo partir-revenir-1995-05-g.jpg
 photo partir-revenir-1995-02-g.jpg photo partir-revenir-1995-03-g.jpg photo partir-revenir-1995-04-g.jpg photo partir-revenir-1995-01-g.jpg
 photo partir-revenir-1995-06-g.jpg


Evelyne Bouix



Françoise Fabian



Annie Girardot

Aucun commentaire: