samedi 22 octobre 2016

Dréville-1942-Les affaires sont les affaires


Les affaires sont les affaires
1942 - 1hre 13
Xvid | 768x576 | Mp3 | 490 Mo *
* Mauvaise qualité



 photo aff_affaires_sont_affaires-02.jpg
Les affaires sont les affaires
1942 - 1hre 13
---

Renée Devillers
---
Réalisateur : Jean Dréville
Assistants réalisateur : René Delacroix et Charles Degrenier
Adaptation et dialogues : Léopold Marchand
D'après la pièce d'Octave Mirbeau

 photo affaires_sont_affaires-01.jpg

Distribution:

Charles Vanel    (Isidore Lechat)
 photo affaires_sont_affaires-03.jpg

Renée Devillers    (Germaine Lechat)
 photo affaires_sont_affaires-02.jpg

Germaine Charley    (la mère de Germaine)
 photo affaires_sont_affaires-04.jpg

Aimé Clariond    (le marquis de Porcellet)
Jean Debucourt    (le vicomte de La Fontenelle)
Jacques Baumer    (Grugh)
Robert Le Vigan    (Phink)
Lucien Nat    (Lucien Garraud)
Jean Paqui    (Xavier Lechat)
Hubert de Malet    (Melchior de Porcellet)
Henri Nassiet    (Gabriel Dauphin)
Marcel Pérès    (Jules)
Jacques François    (le comte Alain de Chanteçay)

 photo affaires_sont_affaires-06.jpg

Au cours d’une fin de semaine passée dans son château du Perche, le richissime parvenu Isidore Lechat, qui dispose d'un grand quotidien indispensable à ses affaires, en traite deux qui sont susceptibles de renforcer encore sa puissance financière et sa surface sociale : d’un côté, il reçoit, de deux ingénieurs électriciens, Gruggh et Phinck, qui ont besoin d’un financeur, des propositions d’exploitation d’une chute d’eau riche de potentialités de profits.

 photo affaires_sont_affaires-05.jpg

Il parvient à leur imposer sa loi ; de l’autre, il envisage de marier sa fille Germaine au fils d’un noble décavé, le marquis de Porcellet, son voisin, qu'il tient à sa merci, mais ce projet se heurte à la résistance de la jeune femme. Révoltée, intellectuellement et sexuellement émancipée, Germaine juge son père, souffre de la misère engendrée par ses vols, et choisit la liberté : préférant la misère à un luxe homicide, elle part avec son amant, le chimiste Lucien Garraud, employé de son père, et elle se vante de l'avoir choisi, ce qui a profondément choqué les critiques de l’époque : à leurs yeux, elle n’était qu’une fille dénaturée !

 photo affaires_sont_affaires-07.jpg

Xvid | 768x576 | Mp3 | 490 Mo


Lien de téléchargement: https://uptobox.com/4xqd5sto3bv1


Renée Devillers

Aucun commentaire: