dimanche 30 novembre 2014

Allégret, Marc-1938-Entrée des artistes






Entrée des artistes
1938 - 1hre 39
Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 | 1,1 go





 photo aff_entree_artistes-04a.jpg 
Entrée des artistes
1938 - 1hre 39
---

---
Réalisation : Marc Allégret
Scénario, Adaptation : Henri Jeanson et André Cayatte
Dialogue : Henri Jeanson
Assistants réalisateur : Jean Huet, Louis Gendre



Distribution:

Claude Dauphin : François Polti
 photo claude_dauphin.jpg

Janine Darcey : Isabelle Didier

Odette Joyeux : Cécilia Prieur

Louis Jouvet : professeur Lambertin


Bernard Blier : Pescani


André Brunot : Grenaison
Julien Carette : Lurette
Marcel Dalio : juge d'instruction
Roger Blin : Dominique
Yves Brainville : Sylvestre
André Roussin : Giflard
Michel Vitold : Gabriel
Mady Made : Denise
Nina Sinclair : Gisèle

Madeleine Geoffroy : Fernande Grenaison
Gaby Andreu : Mireille
Paula Dehelly : Micheline

Madeleine Lambert : Elisabeth Prieur
Sylvie : Clémence
Babita Sauren : Nora Storm
Robert Pizani : Jérôme
Noël Roquevert : Pignolet








Dans une classe d'art dramatique au Conservatoire, une intrigue sentimentale rapproche et sépare a la fois trois élèves : François, Coecilia et Isabelle. Coecilia aime François, mais celui-ci est épris d'Isabelle. Coecilia en conçoit une jalousie profonde que son talent de comédienne lui permet de dissimuler. Un soir elle retient François loin de Paris et d'Isabelle. Le lendemain, au milieu du concours où elle joue avec François une scène d'empoisonnement, Coecilia meurt réellement empoisonnée. Tout accuse François ; lorsque les aveux d'un jardinier à demi fou expliquent comment Coecilia a maquillé en crime son suicide. Le mariage de François et d'Isabelle est résolu.












Generic MPEG-4 | 640x480 pixels | Mp3 |  1,1 Go
http://www.multiup.org/fr/project/c72f4273644e62c51f6992862987330e 
Imagerie






Janine Darcey



Odette Joyeux

1 commentaire:

Marcel Trucmuche a dit...

On peut même ajouter aux libellés Bernard Blier, ne serait-ce que pour son inénarrable interprétation de "Adieu, Gilberte".

Un très bon film, surtout pour celles et ceux qui s'intéressent au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris.

Merci Francomac !!!!