dimanche 2 août 2015

Allégret, Yves-1958-La Fille de Hambourg



La Fille de Hambourg
1958 - 1hre 26
DivX 5,0 | 576x416 pixels | Mp3 | 644 Mo







La Fille de Hambourg
1958 - 1hre 26
---

---
Réalisateur: Yves Allégret
Scénariste: Yves Allégret, Maurice Aubergé & Frédéric Dard


Distribution:

Hildegard Knef : Maria

Daniel Gélin : Pierre

Jean Lefebvre : Georges

Daniel Sorano : Jean-Marie
Frédéric O'Brady : Barman


Pierre fait escale à Hambourg sur un bateau de commerce, avec ses amis Georges et Jean-Marie. Alors que ceux-ci ne cherchent qu'à s'amuser pendant les vingt-quatre heures qu'ils ont à perdre en ville, Pierre est repris par le souvenir d'une jeune Allemande, Maria, qu'il avait connue et sans doute aimée lorsqu'il était prisonnier de guerre dans le port de Hambourg, sous les bombardements. Il abandonne ses compagnons pour la recherche de la jeune fille mais ne peut retrouver sa trace, sa maison ayant été détruite et les services de recherche n'ayant pas de dossier à son nom. Pierre retrouve ses amis qui reviennent de trouver des compagnes pour la nuit. Dans un cabaret luxueux, il assiste à un combat de catch entre femmes dans de la boue artificielle ; une des femmes lui jette l'éponge lui donnant droit à la laver. Quand il nettoie son visage, il reconnaît Maria.


Celle-ci est une prostituée engagée dans quelques affaires louches ; elle fait semblant de ne pas reconnaître Pierre et enfin elle l'emmène dans le port libre pour y frauder un manteau de fourrure. Surprise par les douaniers, elle est menacée de prison si elle ne paie pas l'amende ; Pierre lui donne sa solde et celle de ses camarades. Ils finissent tous deux dans la chambre de la prostituée, mais ni l'un ni l'autre n'ose rien faire pour prolonger cette rencontre. Pierre rejoint ses compagnons qui n'ont pas de quoi payer leurs dépenses de la nuit. Le patron du bar veut son argent et comme ils réussissent à tromper sa surveillance, il les poursuit en voiture. Au dernier moment, Pierre quitte ses camarades malgré l'heure de départ du bateau ; il veut rejoindre Maria. Le patron du bar se venge de lui en le blessant mortellement. Pendant ce temps, Maria s'enferme dans sa chambre et absorbe du poison. Quand Pierre, à bout de forces, frappe à sa porte, elle n'a déjà plus la force d'aller lui ouvrir et ils meurent chacun d'un côté de la cloison.



Aucun commentaire: