dimanche 30 novembre 2014

Borderie-1958-Le Gorille vous salue bien

Le Gorille vous salue bien
1958 - 1hre 30
H.264 (MKV) | 704x304 pixels | AC3 | 1,55 Go

Le Gorille vous salue bien
1958 - 1hre 30
---

---
Réalisateur: Bernard Borderie
Assistants réalisateur: Jacques Rouffio et Paul Nuyttens
Scénariste: Bernard Borderie
Auteur de l'oeuvre originale: Antoine-Louis Dominique
Dialoguistes: Bernard Borderie, Antoine-Louis Dominique et Jacques Robert

Photobucket

Distribution:

Lino Ventura : Géo Paquet, dit « le Gorille »

Charles Vanel : Colonel Berthomieu, dit « le Vieux »
Photobucket

Bella Darvi : Isaline




Marie Sabouret : Chaboute, la femme du "Gorille"
Photobucket

Jean-Pierre Mocky : Cébu
Pierre Dux : William Veslot
René Lefèvre : Inspecteur Blavet de la DST
Robert Manuel : Casa
André Valmy : Mauricet
Jean Mercure : Ryart, le directeur de la DST
Jean-Roger Caussimon : Léon
Henri Crémieux : X.A Pallos
Robert Berri : Combinat
Yves Barsacq : Berthier
René Bergeron : Antoine Legrand, inspecteur de l'hygiène
Jean Max : Le conseiller Smolen
Maurice Chevit : Le 2e inspecteur de l'hygiène
Guy Mairesse : Le tueur
Jean-Marie Rivière : Valério
François Darbon : Popaul


Photobucket

« Le Gorille », de son nom Géo Paquet, ancien officier parachutiste et agent du S.R., a été enfermé par la police à la Centrale de Melun : il s'en évade pour découvrir qu'un de ses collaborateurs a été torturé et supprimé par une bande de trafiquants de devises dont l'activité se double d'espionnage. « Le Vieux », le colonel commandant le S.R., charge « Le Gorille » de remonter la filière et de débusquer l'ambassade à qui profite les documents volés. Lancé sur la piste des trafiquants, « Le Gorille » aboutit chez un de ses anciens camarades. Pris par le gang, il arrive à s'échapper et identifie le premier échelon du réseau, Wescot, un fonctionnaire de l'O.N.U..

Photobucket

Celui-ci capture de nouveau son adversairee et le livre à la torture : le Gorille ne devra son salut qu'à sa femme, elle aussi du S.R. Mais, concurremment, la D.S.T. qui s'entête à faire cavalier seul dans l'affaire finit par considérer Geo Paquet, dit « Le Gorille », comme un individu dangereux pour l'ordre public et cherche à l'arrêter. Ayant déjà neutralisé une partie du réseau, « Le Gorille » tend un traquenard aux autorités de la bande. L'ambassade comprend, elle aussi, que ses agents sont brûlés et elle les fait abattre sur le lieu du guet-apens. Comme à la fin, il n'y a plus que des cadavres muets, la D S.T. ne fait plus de difficultés, et « le Vieux » peut envoyer « Le Gorille » en vacances.

Photobucket









1 commentaire:

verone a dit...

salut ric voici un autre liens le gorille
vous salut bien
http://www.multiup.org/download/da0cfcc3a6ffe5b137ffcc62a488f327/lego_-rille_voussalut_bien.avi