lundi 8 décembre 2014

Borderie-1964-1968-Angélique


  • 1964-Angélique marquise des anges
  • 1965-Merveilleuse Angélique
  • 1966-Angélique et le roy
  • 1967-Angelique Indomptable
  • 1968-Angélique et le Sultan

Angélique, Marquise des anges
1934 - 1hre 55
Generic MPEG-4 | 720x480 pixels | Mp3 | 888 Mo
---

---
Réalisateur: Bernard Borderie
Scénaristes: Claude Brulé, Bernard Borderie et Francis Cosne
Auteurs de l'oeuvre originale: Anne et Serge Golon
Adaptateur: Bernard Borderie
Dialoguiste: Daniel Boulanger



Musique : Michel Magne
Mp3 @320 Kbps | 147 Mo
http://www.multiup.org/fr/download/6e03199619e53511dd8e309e4f2e68cf/borderie_64_angelic_marquisanges_bof.zip







Distribution:

Michèle Mercier : Angélique Sancé de Monteloup




Robert Hossein : Joffrey de Peyrac
Photobucket

Jean Rochefort : L'avocat François Desgrez
Photobucket

Giuliano Gemma : Nicolas Merlot, alias « Calembredaine » • Jacques Toja : Le roi Louis XIV • Claude Giraud : Philippe de Plessis-Bellières • Jacques Castelot : L'archevêque de Toulouse • Charles Régnier: Conan Bécher, le moine inquisiteur • Bernard Woringer : Bernard d'Andijos • Robert Porte : Monsieur, frère du roi • Madeleine Lebeau : La Grande Mademoiselle • Philippe Lemaire : De Vardes • François Maistre: Le prince de Condé • Geneviève Fontanel : Carmencita, une maîtresse de Jeoffrey • Jean Topart : Maître Bourié, le chef de l'accusation • Etchika Choureau : Hortense de Sancé, la sœur aînée d'Angélique • Jacques Mignot : Frère Raymond de Monteloup, le frère d'Angélique • Yves Barsacq: Le procureur Fallot • Bernard Lajarrige: Le baron Sancé de Monteloup, le père d'Angélique • Jean Ozenne: Le marquis de Plessis-Bellières • Alexandre Rignault: Guillaume Lützen, le cocher • Renate Ewert (doublée en français par Michèle Montel) : Margot • Pierre Hatet : Le chevalier de Germontaz • Robert Hoffman : Le chevalier de Lorraine • Le nain Roberto : Barcarole • Denise Provence: Barbe • Jacques Hilling: M° Molines, le notaire • André Rouyer: Clément Tonnelle • Black Salem : Kouassiba, le fidèle serviteur de Jeoffrey • Claude Vernier : Le président tribunal • Rosalba Neri (doublée en français par Rosy Varte) : La Polak • Henri Cogan : Cul-de-Bois • Serge Marquand : Jactance • Monique Mélinand : La marquise de Plessis-Bellières (non créditée) • Pierre Bolo : Le juré professeur universitaire • Geymond Vital : Le révérend-père Kirschner, l'exorciste officiel • Sylvie Coste : L'amie de Carmencita • Albert Dagnant : Le fugitif Suisse • Michaël Munzer : Beau Garçon • Paula Dehelly : La gouvernante d'Angélique • Le chien Karlo : Sorbonne, le chien de l'avocat Desgrez. • Claire Athana : La reine Marie-Thérèse d'Espagne • Georges Guéret : Fritz Auer, l'alchimiste

Photobucket

Fille d'un seigneur plus riche d'honneur que de pé-cune et fort spontanée de sa, personne, Angélique se trouve mariée au sortir du couvent à un gentilhomme plus riche d'écus que de beauté, Jeffrey de Peyrac, un peu alchimiste sur l&s bords, mais galant homme jusqu'au bout des ongles.Réticente au premier abord, mais conquise par la courtoisie de son époux, Angélique en tombe follement amoureuse. Las ! Louis 2S.IV, jeune marié, passe par le château et, jaloux de la fortune du marquis autant que de la beauté de sa femme, le laisse choir en disgrâce.S'acharnent alors contre les Peyrac tous les ennemis de leur bonheur : hommes d'Eglise suspectant Jeffrey de sorcellerie, rivaux désireux de s'approprier sa richesse, anciens frondeurs ayant gardé rancune à Angélique d'avoir fait autrefois échouer leurs plans.

Photobucket

Arrêté, donc, pour crime de sorcellerie, Peyrac se volt Infliger un procès préfabriqué et, malgré les efforts du plus doué des avocats, condamner à périr par le feu.En vain le chef de la grande truanderle, qui, tout à fait par hasard, se trouve être un ami d'enfance d'Angélique essale-t-11 loyalement de le libérer : il périt sous les yeux d'Angélique horrifiée. Elle veut se jeter dans les flammes, mais les truands l'arrachent à son désespoir : 11 lui reste encore de belles années à vivre et un nouveau film a tourner.







--------------------------------- ƒƒ ---------------------------------


Merveilleuse Angélique
1965 - 1hre 50
DivX 5,0 | 640x352 pixels | Mp3 | 699 Mo
---

---
Réalisateur: Bernard Borderie
Auteurs de l'oeuvre originale: Anne et Serge Golon
Adaptateur: Bernard Borderie
Dialoguiste: Daniel Boulanger

Photobucket

Distribution:

Michèle Mercier: Angélique




Claude Giraud: Philippe de Plessis-Bellières
Jean Rochefort: François Desgrez
Photobucket

Jean-Louis Trintignant: Le poète Crotté
Photobucket

Giuliano Gemma: Nicolas Calembredaine
Jacques Toja: Louis XIV
Robert Porte : Monsieur, frère du Roi
François Maistre : Le prince de Condé

Noël Roquevert: Bourjus
Photobucket

Claire Maurier: Ninon de Lenclos
Photobucket

Roberto : Barcarole • Ernst Schröder : capitaine du Châtelet • Denise Provence: Barbe • Gino Martunaro (Gin Mart) : Rodogune L'Egyptien • Rosalba Neri : La Polak • Henri Cogan : Cul-de-Bois • Nadia Barentin : Jacqueline • Jacques Hilling : M° Molines • Charles Régnier : Conan-Bécher • Patrick Lemaître : Flipot • Elisabeth Ercy (Elisabeth Mottet) : Rosine • Dominique Viriot : Linot • Pietro Tordi : Le Grand Coërse • Serge Marquand : Jactance • Robert Hoffmann : Le chevalier de Lorraine • Michael Münzer : Beau Garçon • Malka Ribowska: La marquise de Brinvilliers • Le chien Karlo : Sorbonne • Umberto Raho : Sergent rafle • Paul Mercey : Balgrain • Olivier Hussenot : Arracheur de dents • Raoul Billerey : Gentilhomme • Rico Boïdo : Jean Pourri • Carole Lebesque (Lebel) : Colombine • Gloria France : mère Bolduc

Photobucket

Après la mort de son mari, brûlé pour sorcellerie, mais en réalité parce qu'il savait des choses fort compromettantes sur le complot du Grand Condé contre Louis XIV, Angélique s'est réfugiée à la Cour des Miracles où elle a retrouvé son ami d'enfance, Nicolas Calembredaine. La protection d'un policier, ancien avocat de son mari, lui évite d'être arrêtée lors d'un tragique règlement de compte entre deux bandes de truands, où Nicolas trouve la mort ; et elle peut aussi, grâce à lui, retrouver ses deux entants qui lui avaient été enlevés.



Elle ouvre une rôtisserie sous un nom d'emprunt, et son charme attire bientôt de nombreux clients. Une bande de jeunes seigneurs masqués, après une nuit d'orgie où un meurtre est commis (par l'un d'eux en qui elle reconnaît Monsieur, frère du Roi), met le feu à l'établissement. Son beau cousin, Philippe de Plessis-Bellières, prend sa défense mais Angélique doit, encore une fois, fuir la vindicte des puissants du moment. Elle fait la connaissance d'un poète qui répand dans le public de virulents pamphlets contre ceux-ci, ce qui n'est pas pour lui déplaire.



Son ami le policier est au courant de cette liaison et la contraint à révéler la cachette des fameux libellés en échange de quoi elle peut obtenir une licence qui lui permet d'exploiter la boisson à la mode : le chocolat. Le salon qu'elle ouvre connaît une grande vogue et elle oublie bientôt le poète, qui a été pendu, dans les bras de son beau cousin. La situation financière de celui-ci est déplorable et Angélique, qui est très riche maintenant, rachète les hypothèques du château de famille. Plessis-Bellières, croyant qu'elle veut le ruiner, rompt avec elle mais, en échange du secret qu'elle détient sur le complot du Grand Condé, elle obtient qu'il l'épouse. Angélique va-t-elle enfin connaître le bonheur, et Plessis-Bellières échappera-t-il au sort funeste de tous ceux qui l'ont aimée ? L'avenir nous le dira.

Photobucket








--------------------------------- ƒƒ ---------------------------------



Angélique et le Roy
1966 - 1hre 45
DivX 5,0 | 640x352 pixels | Mp3 | 700 Mo
---

---
Réalisateur: Bernard Borderie
Scénariste: Pascal Jardin
Auteurs de l'oeuvre originale: Serge et Anne Golon
Dialoguiste: Pascal Jardin

Photobucket

Distribution:

Michèle Mercier : Angélique




Jean Rochefort : François Desgrez/voix narrateur
Photobucket

Jacques Toja : Louis XIV
Photobucket

Sami Frey : Zoukim Batchiary Bey
Photobucket

Estella Blain : Mme de Montespan
Photobucket

Claude Giraud : Philippe de Plessis-Bellières • Philippe Lemaire : De Vardes • Fred Williams : Vladimir Stanislas Racoczi • Pasquale Martino : Savary • Jean Parédès : Saint-Amon • Roberto : : Barcarole • Michel Galabru : Bontemps • René Lefèvre : Colbert • Carole Lebesque / Lebel : La Des Œillets • Ann Smyrner : Thérèse • Robert Hossein : Joffrey de Peyrac • Jacques Hilling : M° Molines • Robert Favart : Le chirurgien • Michel Thomass : M. de Bonchef, bourreau. • Claire Athana : Marie-Thérèse d'Espagne • Jean Lefebvre : L'apothicaire • Jean Degrave : Le domestique d'Angélique • Rico/Frederico Boïdo : Jean Pourri • Robert Berri : Le sorcier


Photobucket

Angélique a perdu à la guerre son second mari, le brave maréchal de Plessis-Bessières. Elle consacre son second veuvage à l'éducation de ses enfants. Le roi la mande à Paris pour une mission extraordinaire. « J'irai pas », dit-elle. Elle y va. Il s'agit de convaincre par n'importe quel argument l'ambassadeur du roi de Perse de signer un traité avec la France. « J'irai pas », dit Angélique. Elle y va. et manque de n'en pas revenir. Mais, alerté par le subtil Desgrez, âme damnée du lieutenant-général de la police, un beau prince hongrois la délivre.



Le traité sera signé. Et le petit shah (c'est-à-dire l'envoyé d'icelui) réclame Angélique en cadeau. Le bon Colbert sauve provisoirement la situation en la proclamant favorite royale aux yeux de toute la Cour. Le roi, qui en est amoureux, voudrait bien que ce soit vrai. Pas là Montespan qui, dans sa jalousie,, offre à la jolie une chemise vitriolée. La jolie échappe, bien sûr. Et, suivant la piste du poison, parvient naturellement jusqu'à la Voisin.



Occasion d'assister à la fameuse messe noire de la Montespan. Qu'elle interrompt, cela va sans dire, car elle a un bon petit coeur. De retour à son domicile, elle apprend que son cher époux, Geoffroy de Peyrac, n'est pas mort du tout, et qu'il doit se cacher dans le Midi. « J'y vais », dit-elle. Et elle n'y va pas. Car, dans la nuit, un assassin la|#guette. Mais une ombre surgit : Peyrac qui, comme par hasard, remontait de la Côte pour voir dormir sa femme. Le bruit éveille la mignonne, mais Peyrac disparaît. Noble coeur, il ne veut pas que sa femme partage sa vie proscrite. « J'y vais », dit-elle. Et, cette fois, elle y va.










--------------------------------- ƒƒ ---------------------------------


Indomptable Angélique
1967 - 1hre 35
DivX 4,1,2 | 720x416 pixels | Mp3 | 656 Mo

---

---
Réalisateur: Bernard Borderie
Auteurs de l'oeuvre originale: Anne et Serge Golon
Adaptateur: Bernard Borderie
Dialoguiste: Pascal Jardin


Distribution:

Michèle Mercier: Angélique




Robert Hossein: Joffrey de Peyrac "Le Rescator"
Roger Pigaut: Pierre-Marie D'Escrainville
Bruno Dietrich : Coriano
Christian Rode: Vivonne(voix : Jean-Louis Jemma)
Pasquale Martino : Savary
Ettore Manni: Jason
Arturo Dominici: Mezzo Morte (voix : Jean Topart)
Sieghardt Rupp : Millerand.
Gaby Mesee/Mess : fille sur le bateau d'Escrainville
Paul Muller: chevalier de Malte
Gianni Solaro : chevalier de Malte
Mino Doro: haut-commissaire des ventes
Leopoldo/Poldo Bendandi : acheteur turc
Paolo Gisuti: lépreux
Mimmo Poli : un acheteur
Samia Sali : Yasmine
Renato De Carmine
Jacques Toja: voix narration



Désirant à tout prix retrouver son mari, parti sans donner d'explications, Angélique, Marquise des Anges, échappe à la cour du roi et gagne l'île des Langoustiers, en Méditerranée, où elle espère retrouver les traces de Peyrac. Un officier du roi, Vivonne, qu'elle avait connu à Versailles, l'embarque sur la galère qu'il commande, mais le traitement infligé aux galériens révolte la jeune femme. Bientôt, les assiduités de Vivonne deviennent insupportables. Soudain, un bateau de pirates surgit et entraîne la galère dans un piège : une crique où deux navires barbaresques attendent la dite galère pour la dépouiller.



Angélique n'a d'autre ressource, pour échapper aux Barbaresques, que de sauter dans les flots. Le capitaine des pirates n'est autre que Peyrac qui s'est juré de lutter contre le roi en libérant tous les galériens. Angélique a été retirée des flots par le capitaine d'Escrainville qui l'accueille dans son bateau. Il se passe peu de temps avant qu'il ne tente d'abuser d'Angélique. Devant sa résistance, il décide de faire une bonne affaire en la vendant au marché aux esclaves de Candie.Là, Angélique est d'abord promenée à travers la ville puis exhibée devant les gradins où s'entassent les acheteurs.



Pour vaincre la résistance d'Angélique qui refusait de devenir ainsi une marchandise, d'Escrainville n'avait rien trouvé de mieux que d'enfermer la Marquise dans un sinistre cachot rempli de chats sauvages. Devant la beauté d'Angélique, les enchères montent. Un mystérieux acheteur lance une somme fabuleuse qui impose silence au reste des marchands. Il emmène Angélique dans un endroit secret où - miracle ! - elle retrouve Peyrac. Le bonheur envahit les deux époux quand soudain le bateau de Peyrac est incendié par des inconnus. Et pendant que Peyrac va au devant d'eux, Angélique est capturée par les hommes de d'Escrainville. La suite au prochain épisode.








--------------------------------- ƒƒ ---------------------------------


Angélique et le sultan
1968 - 1hre 35
Generic MPEG-4 | 720x480 pixels | Mp3 | 723 Mo

Photobucket
---

---
Réalisateur: Bernard Borderie
Auteurs de l'oeuvre originale: Anne et Serge Golon
Dialoguiste: Pascal Jardin

Distribution:

Michèle Mercier : Angélique




Robert Hossein : Joffrey de Peyrac "Le Rescator"
Photobucket

Jean-Claude Pascal : Osman Ferradji
Photobucket

Helmuth Schneider: Colin Paturel
Aly Ben Ayed: Sultan Moulay-El-Raschid
Roger Pigaut: Pierre-Marie D'Escrainville
Jacques Santi: comte de Vateville
Bruno Dietrich : Coriano
Henri Cogan: Simon Bolbec
Erno Crisa: ambassadeur turc
Arturo Dominici: Mezzo Morte (non crédité)
Wilma Lindamar : Leïla Aïcha
Gaby Mess/Mesee : favorite du Sultan
Ettore Manni: Jason




L'indomptable Angélique, après de brèves retrouvailles avec son blen-aimé mari, le Pescador, comte de Peyrac, est enlevée par des trafiquants de femmes et emmenée à Alger. Elle est captive de Mezzo Morte, l'homme qui fournit au Sultan « les plus belles femmes de la terre ». Quelque part en mer, sur une petite barque solitaire, gît un navigateur assoiffé et épuisé. Nous reconnaissons Peyrac, à la recherche de sa chère Angélique. Sauvé par une galère, enchaîné à des esclaves, Peyrac est conduit à Alger à la prison de la citadelle.



Avec la complicité du geôlier qu'il a pu soudoyer, Peyrac saute le mur, frappe à la première porte venue... celle de l'Ambassadeur de Turquie, son ami de toujours, qui va l'aider à gagner la capitale du Sultan, Miquenez, où Angélique a été conduite pour devenir la favorite du Sultan. Après une journée de fête au cours de laquelle le Sultan a sauvé un chrétien de la mort pour gagner les faveurs d'Angélique, cette dernière doit affronter les ardeurs de son nouveau maître. Le Sultan tente de violenter Angélique qui le repousse avec vigueur. Offensé, le Sultan condamne la rebelle à être suppliciée dans l'arène, fouettée à mort, attachée à un poteau, les bras en croix.


Or, Peyrac a tendu un piège au Sultan, et lui promet la révélation d'un secret : faire de l'or avec de la tourbe, contre la libération d'Angélique. Le Sultan accepte le marché et promet de lui rendre Angélique. Mais celle-ci a été libérée par deux gentilshommes français qui ont pénétré dans le harem, Vateville et Colin Paturel. Angélique vogue maintenant sur le bateau où l'a rejointe Peyrac. Toutes voiles gonflées, le navire s'éloigne à l'horizon vers l'île des Langoustiers, berçant le couple heureux. Angélique est radieuse. Elle a retrouvé le seul homme qu'elle ait jamais aimé et auquel elle demeure éperdument fidèle. Mais combien de temps seront-ils réunis ?

Photobucket





2 commentaires:

Savinien a dit...

Ah qu'elle était belle ! un de mes premiers émois de cinéma. Merci messire Francomac !

Anonyme a dit...

Oh, oui,merveilleuse Angélique!