mercredi 24 décembre 2014

Labro, Philippe-1984-Rive gauche, rive droite

Rive gauche, rive droite
1984 - 1hre 45
DivX 5,0 | 640x352 pixels | Mp3 | 710 Mo




Rive gauche, rive droite
1984 - 1hre 45
---

Nathalie Baye (1984) par francomac
---
Réalisateur: Philippe Labro
Assistants réalisateur: Alain-Michel Blanc, Pascal Deux et Michel Thibaud
Scénaristes: Philippe Labro et Françoise Labro

Photobucket

Distribution:

Nathalie Baye : Sacha




Carole Bouquet : Babé Senanques
Photobucket

Gérard Depardieu : Paul Senanques
Photobucket

Bernard Fresson : Pervillard
Photobucket

Charlotte de Turckheim : la patronne de Sacha
Photobucket

Jacques Weber : Garry, associé de Senanques
Marcel Bozonnet : homme de confiance de Pervillard
Philippe Laudenbach : le présentateur

Photobucket

Amis de toujours, Garrigue et Sénanques ont, à Paris, un cabinet d'avocat des plus prospères. Parmi leurs clients, le "Président" Pervillard. Homme d'affaires redoutable, il réalise des coups souvent douteux qui lui valent de fréquentes attaques. Mais Paul Sénanques est là, toujours brillant. Sa vie professionnelle est d'ailleurs aussi réussie que sa vie privée est ratée: avec Babée, sa femme, rien ne va; ils ne font plus que se tromper l'un l'autre... Sacha Vernakis est une femme qui, dans sa vie, a deux centres d'intérêt: son fils et son travail de relations publiques. Dans une réception, Paul aperçoit Sacha. Il cherche à la séduire puis il la revoit. Sans succès. Un soir à la télévision, dans une émission consacrée à Pervillard, Paul prouve la mauvaise foi du "Président". Stupeur générale. Sacha, devant son téléviseur, apprécie cette démarche: elle vient de refuser elle-même de se compromettre pour assurer la signature d'un contrat. Elle le fait savoir à Paul; ils passent la nuit ensemble à l'hôtel Crillon. Pervillard n'est pas décidé à lâcher Paul: sa voiture est sabotée puis il est brutalement corrigé. Sacha, elle, est corrigée par Babée qui a, par hasard, trouvé sa trace. Après des hésitations et la tentation de ne plus se battre, Sacha, malgré tous les sévices que les hommes de Pervillard lui ont fait subir, se trouve aux côtés de Paul lorsqu'il montre à la presse une cassette vidéo sur laquelle il est parvenu à enregistrer par surprise une déclaration du "Président" qui équivaut à des aveux.







Aucun commentaire: