lundi 19 septembre 2016

Devaivre-1953-Un caprice de Caroline chérie


Un caprice de Caroline chérie
1953 - 1hre 38
DivX 5,0 | 720x528 | Mp3 | 870 Mo



 photo aff_caprice_caroline_cherie-1.jpg 
Un caprice de Caroline chérie
1953 - 1hre 38
---

Martine Carol
---
Réalisation : Jean Devaivre
Collaboration à la mise en scène : Michel Boisrond
Scénario : D'après le roman de Cécil Saint-Laurent
Adaptation : Cécil Saint-Laurent, Jean Anouilh
Dialogue : Jean Anouilh

 photo caprice_caroline_008.jpg

Distribution:

Martine Carol : Caroline de Sallanches, épouse de Gaston
 photo caprice_caroline_003.jpg
 photo caprice_caroline_009.jpg

Jacques Dacqmine : Le général Gaston de Sallanches
Jean-Claude Pascal : Livio, le danseur et chef des insurgés
Denise Provence : La comtesse Lélia
Jean Tissier : Le trésorier-payeur
Jean Paqui : Cépoys
Jacques Dufilho : Giuseppe, un domestique de la comtesse
René Mazé : Un tambour
Marthe Mercadier : Ida

 photo caprice_caroline_002.jpg

Mady Berry : La marquise de Monterone
Claire Maurier : Jeannette, la servante de Caroline
Véra Norman : Paolina
Christine Carrère : Chekina, la camériste de la comtesse
Luce Fabiole : La belle-fille de la marquise
Gil Delamare : Le capitaine Verdier, aide de camp du général
François Nadal Lambert
Alexandre Rignault : La brute

 photo caprice_caroline_005.jpg

Caroline, femme du général de Sallanches, se trouve avec son mari dans une ville italienne occupée par les Français. Le Général a organisé une grande réception pour se concilier les habitants mais ceux-ci, au lieu de répondre aux invitations, se révoltent dans la nuit. La garnison doit fuir. Caroline et son mari cherchent refuge chez une comtesse. Pour échapper aux recherches, le général cherche à s'attirer les bonnes grâces de la comtesse, ce qu'il fait en répondant à ses avances. Déçue, Caroline va, pour se venger, proposer au chef des insurgés de coucher avec lui. L'autre refuse mais s'enfuit avec Caroline le lendemain, à l'arrivée de nouvelles troupes françaises. Le général de Sallanches rattrape les fugitifs et, constatant que Caroline n'est pas devenue la maîtresse de l'Italien, pardonne.

 photo caprice_caroline_010.jpg

Martine Carol


Aucun commentaire: