samedi 3 janvier 2015

Lefranc-1969-L'auvergnat et l'autobus

L'auvergnat et l'autobus
1969 - 1hre 30
Generic MPEG-4 | 688x432 pixdels | Mp3 | 749 Mo

L'auvergnat et l'autobus
1969 - 1hre 30
---

---
Réalisation : Guy Lefranc
Scénario : Maurice Chevit
Adaptation : Guy Lionel, Maurice Chevit et Guy Lefranc
Dialogue : Guy Lionel
Assistant réalisateur : Michel Lang

Photobucket

Distribution:

Fernand Raynaud : Julien Brulebois, l'Auvergnat qui hérite
Photobucket

Christiane Minazzoli : Lizbeth Véber
Photobucket

Noëlle Adam : Cécile Favre
Photobucket

Michel Galabru : Eugène, l'agent de police
Photobucket

Julien Guiomar : Valentin Chanterive, notaire
Jean Richard : En personne
Pierre Tornade : Grosswiller, un homme d'affaires
Jacques Legras : Le clerc
Gérard Darrieu : Le second receveur
Teddy Bilis : Le patron des réseaux d'autobus
Jacques Morel : Kleinfuchs, un autre homme d'affaires
Christian Marin : Le receveur escroc
Roger Lumont : L'homme d'affaires #1
Alain Janey : L'homme d'affaires #2
Albert Michel : L'hôtelier
France Rumilly : La prostituée

Photobucket

Julien Brûlebois, brave paysan auvergnat, est bien surpris le jour où il apprend, par télégramme, qu'il est convoqué par un notaire de Strasbourg pour toucher un héritage. Arrivé à Strasbourg, Julien est émerveillé par le fonctionnement de l'autobus qui le conduit de la gare au domicile de son notaire. Notre paysan calcule rapidement que l'argent que vient de lui remettre le notaire serait excellemment investi dans l'achat d'un autobus. Du désir à sa réalisation, le pas est vite franchi, par le truchement d'un receveur peu soucieux de la suite de l'aventure. et qui cède pour trois millions l'autobus N° 9. Ravi de son acquisition, Julien qui a, entre temps, retrouvé la gracieuse Lisbeth, une charmante Strasbourgeoise connue jadis, fait peindre son nom en grosses capitales sur l'autobus rutilant. Et comme "l'argent attire l'argent", selon le dicton populaire, des affairistes et industriels de la région n'ont plus qu une préoccupation : confier leurs capitaux - d'énormes capitaux - à ce jeune Auvergnat aux initiatives si lucratives ! Il s'ensuit une poursuite ahurissante entre les agents de la régie des transports strasbourgeois, les capitalistes, le naïf paysan et sa lucide et jolie fiancée. Cette poursuite se termine au coeur du Massif Central où Julien, au volant de son autobus qu'il croît bien à lui, a emmené sa chère Lisbeth, qui lui crie sa déconvenue. Le volet suivant nous montre Julien. devenu receveur dans "son" autobus, et le notaire. conducteur dudit autobus. Mais, dans la foule des voyageurs, un nouveau Julien, un naïf calculateur, compte la somme coquette que peut rapporter quotidiennement le transport d'une telle foule ! Julien et son notaire échangent un regard plein de promesses.

Photobucket




Christiane Minazzoli


Aucun commentaire: