mercredi 7 janvier 2015

Pinoteau-1988-L'étudiante




L'étudiante
1988 - 1hre 43
DivX 5,0 | 720x400 pixels | Mp3 | 691 Mo





L'étudiante
1988 - 1hre 43
---

---
Réalisateur: Claude Pinoteau
Assistants réalisateur: Dominique Chaulot-Talmon et Francis de Gueltzl
Scénaristes: Claude Pinoteau et Danièle Thompson

Photobucket

Distribution:

Sophie Marceau : Valentine Ezquerra




Vincent Lindon : Edouard Jansen
Photobucket

Élisabeth Vitali : Céline
Photobucket

Jean-Claude Leguay : Charly
Elena Pompei : Patricia
Photobucket

Roberto Attias : Philippe
Brigitte Chamarande : Claire
Christian Pereira : Serge
Beppe Chierici : L'appariteur
Nathalie Mann : Alexandra
Photobucket

Anne Macina : Laura
Photobucket

Janine Souchon : La dame au chien
Hugues Leforestier : Patron du bouchon
Marc-André Brunet : Victor
Guillaume Correa : Monsieur Fortune
Gilles-Gaston Dreyfus : Pierre
Benoît Gourley : Frédéric



Pour Valentine, seule compte l'agrégation de Lettres classiques qu'elle prépare avec ardeur, tout en enseignant le français dans un collège de banlieue et une boîte à bachot. Cependant, un élément "imprévu" va perturber sa vie si bien organisée: son amour pour Edouard, rencontré par hasard aux sports d'hiver et qui l'a retrouvée. Edouard, musicien "classique" converti au rock, est pourtant apparemment son contraire: désordonné, timide, ne finissant jamais ses phrases, un peu cavaleur... amoureux fou de Valentine. Celle-ci s'installe dans un appartement où vivent déjà un professeur désabusé, des étudiants, une infirmière secourable et Céline, agrégative, comme elle. Edouard, lui, est souvent en tournée. Bientôt tous deux ne supportent plus les séparations. Le concours approche, alors qu'Edouard, en crise professionnelle, ne sait plus s'il saura vivre avec Valentine. Un malentendu, et c'est le drame, la rupture. Mais lorsqu'à son oral d'agrégation où elle "planche" sur "amour de soi, amour de l'autre dans le Misanthrope", Valentine s'adresse en larmes à Edouard venu la retrouver. Il comprend: tous deux se retrouvent, enfin, tandis que le jury délibère, dans la vaste cour déserte de la Sorbonne...

Photobucket



Aucun commentaire: