samedi 3 janvier 2015

Schlöndorff-1984-Un amour de Swann [Fanny Ardant]

 photo aff1.jpg
Un amour de Swann
1984 - 1hre 51 - VFrStEngl incrustés
Generic MPEG-4 | 720x416 | Mp3 | 1,2 Go




 photo aff2.jpg
Un amour de Swann
1984 - 1hre 51 - VFrStEngl incrustés
---

Ornella Muti
---
Réalisation : Volker Schlöndorff
Scénario : Peter Brook, Jean-Claude Carrière, Marie-Hélène Estienne, Volker Schlöndorff,
d'après le roman de Marcel Proust

 photo xtra_swan-6.jpg
Distribution:

Jeremy Irons : Charles Swann (VF : voix de Pierre Arditi)
Ornella Muti : Odette de Crecy (VF : voix de Micky Sébastian)
 photo xtra_swan-11.jpg
Alain Delon : Baron de Charlus
 photo xtra_swan-7.jpg
Fanny Ardant : Duchesse de Guermantes
 photo xtra_swan-9.jpg
Marie-Christine Barrault : Mme Verdurin
Jean-Louis Richard : Monsieur Verdurin
Anne Bennent : Chloé
Nathalie Juvet : Mme Cottard
Charlotte Kerr : Sous-maitresse
Catherine Lachens : la tante
Philippine Pascal : Mme Gallardon
Charlotte de Turckheim : Mme de Cambremer
Nicolas Baby : le jeune juif
Jean-François Balmer : Dr Cottard
Jacques Boudet : Duc de Guermantes
Jean-Pierre Coffe : Aimé
Bruno Thost : Saniette
Geoffroy Tory (Roland de Chaudenay) : Forcheville
Roland Topor : Biche
Vincent Martin : Remi
Marc Arian : le valet de Swann

 photo swan-Image1.jpg
Pierre Celeyron
Romain Brémond
Véronique Dietschy : Mme Vinteuil
Ivry Gitlis : le violoniste
Jean Aurenche : M. Vinteuil
Humbert Balsan : responsable du protocole
Jacques Delafontaine : un gardien à l'opéra
Louis-Gaston de Ségur : un promeneur aux Tuileries
Martin Droch : le Majordome des Guermantes
Jean Geton : un monsieur à la fenêtre
Bernadette Le Saché : la femme de chambre d'Odette
Georges Liatard : un monsieur à la fenêtre
Jean-Gabriel Nordmann : laquais des Guermantes
Joëlle Pilven : une femme du boulevard
Maud Rayer : l'entremetteuse
Emmanuelle Rosenthal : Gilberte
Daniel Tarrare : le coiffeur de Swann
Frédéric Valade : le groom du restaurant

 photo swan-Image5.jpg
Charles Swann, homme fortuné et expert artistique est l'ami chéri de la plus vieille noblesse française et notamment, du duc de Guermantes, de son frère le baron Charlus, homosexuel tragique, et de sa femme la duchesse Oriane. Mais Swann est juif et, circonstance aggravante, il transgresse les règles de la haute société lorsqu'il tombe amoureux d'une demi-mondaine, Odette de Crécy. Swann éprouve à l'égard de la jeune femme, une jalousie morbide, tant vis-à-vis des hommes que des femmes.
 photo xtra_swan-10.jpg
Fantasme de nombreux scénaristes, l'adaptation de La Recherche du temps perdu de Marcel Proust à l'écran a rarement dépassé le stade de l'esquisse. Le présent film est un des rares projets à avoir abouti, et ceci en dépit de nombreuses vicissitudes. Mais aux dires des spécialistes et de la critique, le résultat n'est pas satisfaisant, ne réussissant pas à faire passer la richesse littéraire et profonde du livre en 1 h 50 d'adaptation soignée, mais sans avoir pu trouver à traduire l'inspiration de Proust, malgré une distribution européenne prestigieuse, qui a pu souffrir du doublage, et des scénaristes émérites, peut-être trop disparates. Il faudra attendre 15 ans, pour que l'aventure de Raul Ruiz sur le volet final du cycle (voir Le Temps retrouvé) trouve l'inspiration nécessaire et l'approbation générale.
 photo xtra_swan-12.jpg


Ornella Muti

Aucun commentaire: