lundi 16 février 2015

Cavani-1981-La peau

La peau
La Pelle
1981 - 2hres 11
Generic MPEG-4 | 716x522 pixels | AC3 | 1,3 Go


La peau
La Pelle
1981 - 2hres 11
---

---

Réalisateur: Liliana Cavani
Réalisateur seconde équipe: Paola Tallarigo
Assistant réalisateurs: Roberta Mazzoni, Alberto Acciarito, Colette Caron
Auteur de l'oeuvre originale: Curzio Malaparte d'après le roman "La Peau"
Adaptateurs: Liliana Cavani, Robert Katz et Catherine Breillat


Distribution:

Marcello Mastroianni (Curzio Malaparte)



Ken Marshall (Jimmy Wren)
Claudia Cardinale (la princesse Consuelo Caracciolo)

Burt Lancaster (le général Mark Cork)

Alexandra King (Deborah Wyatt)


Carlo Giuffré (Eduardo Mazzullo)
Liliana Tari (Maria Concetta)

Jacques Sernas (le général Guillaume)
Yann Babilée (Jean-Louis)
Jeanne Valérie (la princesse à Capri)
Giuseppe Barra (le tailleur)
Maria Rosaria Della Femmina (la maîtresse de Jimmy)

Antonella Cioli (Rosaria)
Cristina Donadio (l'amie de Rosaria)
Giovanni Crosio (le père de Maria Concetta)


Un officier italien aux côtés des Alliés, à Naples, en 1944, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Entre la misère et les décombres d'une ville qui vient de sortir de la guerre, le peuple de Naples tente de continuer à vivre.


Des prisonniers allemands vendus au poids, un char américain démonté pour être vendu, des enfants donnés aux soldats marocains pour être abusés, des sirènes servies dans les restaurants, et de nombreuses autres scènes de la folie ordinaire de cette guerre, dont l'apothéose est le tragique éruption du Vésuve.


Le film se termine avec le viol d'un pilote américain fanatique, par ses compagnons d'armes ; puis, un jeune Romain, joyeux de voir défiler les Américains, se fait écraser par un char. Un petit incident pour les militaires, le signe d'une terrible défaite pour Curzio Malaparte.










4 commentaires:

Anonyme a dit...

Un film terrible, mais bien trop vrai (quelques petits excès)dit mon époux qui a vécu celà à Naples comme adolescent devant travailler dans les camps américains pour faire survivre la famille - (orphelin de père et pas de pension pour la veuve).

Adam Eterno a dit...

L'envers de la médaille traité avec virulence par Cavani. Le trait est énorme et le plan général fielleux. Mais comme toujours avec Cavani, l'énormité fonctionne non sans une certaine grâce (Portier de Nuit) et une mise en scène impressionnante. Pour reprendre l'expression consacrée : "Âmes sensibles s'abstenir". Un des meilleurs rôles du grand Marcello. Merci Richard.

Anonyme a dit...

Encore un de ces films que j'avais vu à sa sortie et qui m'a marqué à jamais. Merci de me le faire revivre plus de trente ans après.

Monde en Question a dit...

VOSTFR HD 720 :
http://www.multiup.org/download/0ddf455b9388d61e54d42eae37594141/La.Pelle.1981.720p.bluray.dts.x264-publichd.mkv
http://www.multiup.org/download/9f291ea58a3e58363464ce78b1193883/La.Pelle.1981.720p.bluray.dts.x264-publichd.srt