mercredi 4 février 2015

Corneau-1976-Police python 357


Police python 357
1976 - 2 hres
DivX 5,0 | 608x368 | Mp3 | 684 Mo



 photo aff_police_python-2.png
Police python 357
1976 - 2 hres
---

Stefania Sandrelli et Yves Montand
---
Réalisateur: Alain Corneau
Scénariste: Daniel Boulanger et Alain Corneau

 photo police_python-1.jpg

Distribution:

Yves Montand (Ferrot )
 photo police_python-3.jpg

François Périer (M. Ganay)
 photo police_python-5.jpg

Simone Signoret (Thérèse Ganay)
 photo police_python-15.jpg
 photo police_python-13.jpg  photo police_python-14.jpg
 photo police_python-16.jpg

Stefania Sandrelli (Sylvia)
 photo police_python-7.jpg
 photo police_python-8.jpg  photo police_python-9.jpg
 photo police_python-10.jpg

Mathieu Carrière (Ménard)

 photo police_python-12.jpg

A Orléans, un soir où il procède seul à l'arrestation de deux malfaiteurs, le commissaire Ferrot se fait prendre en photo par une mystérieuse jeune femme qui opère dans l'ombre. Un peu plus tard, le policier découvre son portrait, en bonne place, dans une vitrine de confection qu'une étalagiste est en train d'installer. Sommée de rendre les clichés, Sylvia s'exécute et promet de restituer aussi les négatifs. De rendez-vous en rencontres fortuites, Ferrot et Sylvia tombent amoureux. Sans le savoir Ferrot vient de supplanter Ganay, son supérieur direct. Sylvia refuse de révéler le nom de son nouvel amant et le paye de sa vie.

 photo police_python-4.jpg  photo police_python-18.jpg

Thérèse Ganay, paralytique, fortunée et tyrannique, impose le silence à son mari puisque personne n'était au courant de la liaison. Ferrot est chargé de l'enquête. Peu à peu, un faisceau de présomptions pèse contre lui. Plusieurs témoins l'ont vu rôder près du domicile de Sylvia. Ganay comprend le premier et tente d'éliminer son subordonné. Mais Ferrot l'abat en état de légitime défense puis tue Thérèse, à la demande de celle-ci, avant de se vitrioler pour brouiller définitivement les pistes. Un jeune inspecteur a pourtant découvert la vérité. En lui sauvant la vie, au cours d'une fusillade, Ferrot achètera son silence.

 photo police_python-11.jpg

  • César 1977 : Meilleure musique écrite pour un film pour Georges Delerue

 photo police_python-17.jpg

DivX 5,0 | 608x368 | Mp3 | 684 Mo

 photo gr_police_python-1.jpg
 photo gr_police_python-3.jpg  photo gr_police_python-4.jpg  photo gr_police_python-2.jpg  photo gr_police_python-7.jpg
 photo gr_police_python-6.jpg  photo gr_police_python-8.jpg
 photo gr_police_python-5.jpg  photo gr_police_python-9.jpg
 photo gr_police_python-15.jpg


Stefania Sandrelli
 photo stefania_andrelli040.jpg

3 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

Super, un cycle Corneau ! Bravo

galmuchet a dit...

Version 1.35 Gb/dual-audio http://francomac.26014.n7.nabble.com/Police-Python-357-1976-Alain-CORNEAU-Dual-Audio-tp3665.html

SamBot 84 a dit...

Le grand polar de Corneau, dur et efficace. Montand, Signoret et Perier sont magistraux. Un grand merci !