lundi 5 septembre 2016

de La Patellière-1968-Caroline chérie


Caroline chérie
1968 - 1hre 36
Mp4 | H.264 | 544x252 | AAC | 1,7 Go



 photo aff_caro_cherie-2a.png
Caroline chérie
1968 - 1hre 36
---

France Anglade et Jean-Claude Brialy
---
Réalisateur: Denys de La Patellière
Auteur de l'oeuvre originale et dialoguiste: Cécil Saint-Laurent
Musique originale: Charles Aznavour

 photo caro_cherie-1.jpg

Distribution:

France Anglade (Caroline)
 photo France_Anglade_caro_cherie-1.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-2.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-3.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-4.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-5.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-6.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-7.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-8.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-9.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-10.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-11.jpg
 photo France_Anglade_caro_cherie-12.jpg


Bernard Blier (M. Berthier)
 photo caro_cherie-2.jpg

Vittorio De Sica (Comte de Bièvre)
 photo caro_cherie-3.jpg

Charles Aznavour (le postillon)
 photo caro_cherie-4.jpg

Jean-Claude Brialy (Boimussy)
 photo caro_cherie-5.jpg

Isa Miranda (La Duchesse de Bussez)
François Guérin (Gaston de Sallanches)
Giorgio Albertazzi (Albencet)
Béatrice Altariba (une femme)
Jean-François Calvé
François Chaumette (Van Kript I)
Françoise Christophe (Mme Chabanne)
Valeria Ciangottini (Marie-Anne)
Jean-Pierre Darras (Van Kript II)
Karin Dor (Isabelle)

 photo caro_cherie-9.jpg

Quatorze juillet 1789. Au cours d'une fête galante, la jeune Caroline de Bièvres se laisse séduire par le beau Gaston de Sallanches, au nez et à la barbe de son lourdeau de soupirant, Georges Berthier, avocat converti aux idées nouvelles. Mais les jeux sont vite interrompus : les Parisiens ont pris la Bastille. L'aventure révolutionnaire commence, dans laquelle Caroline va se trouver jetée, bien malgré elle. Pour assurer la sécurité de sa fille, le Comte de Bièvres marie Caroline à Georges qui, à la faveur des événements, deviendra un des ténors de la Gironde.

 photo caro_cherie-6.jpg  photo caro_cherie-7.jpg

Caroline n'aime guère son époux, pédant, ridicule et ennuyeux, et elle ne comprend rien à la politique. Son coeur ne bat que pour Gaston qui, pour échapper à la Terreur, est devenu capitaine dans les armées de la République. Mais bientôt les Girondins sont en disgrâce et pourchassés par Robespierre. Georges fuit et disparaît. Pour sauver son joli cou, la citoyenne Berthier doit également fuir et se cacher. Ses tribulations la conduiront dans les bras de nombreux jeunes hommes où sa vertu succombera. Elle se réfugiera enfin au château désert de Bièvres.

 photo caro_cherie-8.jpg  photo caro_cherie-10.jpg

L'accalmie sera courte car, dénoncée par le médecin de la famille, elle sera livrée et jetée en prison à Paris. Cependant Gaston, qui a retrouvé sa trace, parvient à la faire transférer à la pension Bel-homme : dernier sursis très coûteux avant la guillotine pour quelques aristocrates favorisés, dont Boismussy, bel élégant de l'ancien monde qui doit mourir le lendemain et à qui Caroline n'aura pas le coeur de se refuser. Sa situation devient précaire car l'argent manque. Mais Thermidor arrive et, avec, la liberté. Caroline retrouve Georges, le foyer et l'ennui. Elle ne pense toujours qu'à Gaston et, un beau jour, à l'armée de Bonaparte en Italie, le Colonel de Sallanches voit venir à lui une mystérieuse et jolie femme qui n'est autre que Caroline.

 photo caro_cherie-12.jpg



Lien de téléchargement: https://uptobox.com/cmghrrc9sbrz
Lien de streaming: https://uptostream.com/cmghrrc9sbrz


 photo caro_cherie-11.jpg


France Anglade

1 commentaire:

Marcel Trucmuche a dit...

Un grand merci pour le réup !
Bravo Francomac !

Le Blierophile