dimanche 22 février 2015

Gourguet-1958-La P... sentimentale


La P... sentimentale
1958 - 1hre 31
AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,5 Go



 photo aff_gr_pe_sentimentale-2.jpg
La P... sentimentale
1958 - 1hre 31
---
---

 photo aff_gr_pe_sentimentale-3.jpg

Réalisateur: Jean Gourguet
Assistant réalisateur: Jacques Villa
Scénaristes et dialoguistes: Jean Gourguet et Michèle Gourguet

Distribution:

Maria Vincent (Linda)
Maurice Sarfati (Paty)
Pierre Larquey (Le grand-père)
Jacques Dumesnil • Andrex (Tony) • Maryse Martin (Solange) • Robert Vattier (Vachette) • Patricia Karim • Françoise Vatel • Paul Bisciglia • Marcel Pérès • Dominique Page • Annie Roudier • Betty Beckers • Mireille Ozy • Georges Lenzo • Michel Dumur • Edmond Ardisson • Jean-Marie Bernicat • Claude Mercutio • Jean-Claude Rameau

En sortant du collège, Paty et quelques camarades traversent la rue où, dans leur petite ville de province, se trouvent les « respectueuses ». L'une d'elles s'empare de l'appareil photographique de Paty et le lance à l'une de ses collègues qui se trouve à la fenêtre d'un immeuble. Pour récupérer son bien, Paty monte à l'étage et, là, doit résister aux avances de Linda. Voici notre collégien amoureux de Linda et il le fait savoir à son père qui se tâche et le menace des pires punitions. Intervient alors le grand-père de Paty, beaucoup plus « coulant » et qui prend chez lui son petit-fils dans l'espoir que ses principes d'éducation auront plus de succès. Maintenant beaucoup plus libre, Paty peut revoir Linda. Le « souteneur » de la respectueuse va mettre à profit cet amour de collégien pour faire chanter sa famille en compromettant son nom dans un scandale. Il n'imagine rien de mieux que de « vendre » Linda à Paty. Le grand-père, pendant ce temps, est intervenu auprès de la prostituée et, en la payant royalement, lui demande de quitter la ville pour que son petit-fils soit désormais tranquille. Au moment où Linda va partir, son « souteneur » survient et veut l'en empêcher. Paty intervient et, dans son affolement, tire sur l'homme qui est tué. Linda alors se sacrifie, arrache l'arme des mains de l'adolescent et demande à celui-ci de s'éloigner avant l'arrivée de la police. C'est elle qui sera accusée du meurtre de son « protecteur ». Un an plus tard, Paty se décidera à aller trouver la police pour raconter la vérité et innocenter Linda.

 photo p_sentimentale-1.jpg
 photo p_sentimentale-2.jpg  photo p_sentimentale-3.jpg
 photo p_sentimentale-4.jpg
 photo p_sentimentale-5.jpg  photo p_sentimentale-6.jpg
 photo p_sentimentale-7.jpg
 photo p_sentimentale-8.jpg  photo p_sentimentale-9.jpg
 photo p_sentimentale-10.jpg

AVI | H.264 | 768x576 | Mp3 | 1,5 Go

 photo p_sentimentale-11.jpg  photo p_sentimentale-12.jpg
 photo p_sentimentale-13.jpg


Maria Vincent

1 commentaire:

TEBOUL René a dit...

quelle bonne idée de rappeler l'oeuvre de Gourguet ! Bravo !