dimanche 1 février 2015

Pottier-1950-Meurtres


Meurtres
1950 - 1hre 45
Generic MPEG-4 | 640x480 | A-Law 2,1 | 1,2 Go



 photo aff_meurtres-2.jpg
Meurtres
1950 - 1hre 45
---
---
Réalisateur: Richard Pottier
Assistant réalisateur: Jean Valère
Scénaristes et adaptateurs: Charles Plisnier et Maurice Barry
Auteur de l'oeuvre originale: Charles Plisnier
Dialoguiste: Henri Jeanson

 photo meurtres-2.jpg

Distribution:

Fernandel (Noël Annequin)
 photo fernandel_meurtres-1.jpg
 photo fernandel_meurtres-2.jpg  photo fernandel_meurtres-3.jpg

Jeanne Moreau (Martine Annequin)
 photo Jeanne_Moreau_meurtres-1.jpg
 photo Jeanne_Moreau_meurtres-2.jpg  photo Jeanne_Moreau_meurtres-3.jpg
 photo Jeanne_Moreau_meurtres-4.jpg

Colette Mareuil (Lola Annequin)
 photo Colette Mareuil.jpg

Mireille Perrey (Blanche Annequin)
 photo Mireille Perrey.jpg

Line Noro (Isabelle Annequin)
 photo Line Noro.jpg

Jacques Varennes (Hervé Annequin)
Philippe Nicaud (José Annequin)
Georges Chamarat (le juge)
Germaine Kerjean (Madame Frangier)
Raymond Souplex (Blaise Annequin)
Henri Vilbert (le docteur Marcel Picard)
Fernand Sardou (le garagiste)
André Carnège (le procureur)
Yvonne Hébert (Madame de Marcielles)
Marthe Marty (la bonne du garagiste)
Edmond Beauchamp (le professeur Le Gossec)

 photo meurtres-1.jpg

Une famille du Midi de la France, les Annequin. Noël, un viticulteur honnête, vit replié sur sa terre. Ses frères, établis à Aix-en-Provence, ont pignon sur rue et dédaignent ce parent pauvre. Hervé, l'aîné, est un bâtonnier, marié à une pimbêche, Lola. Le cadet, Blaise, est un chirurgien réputé qui s'est taillé une place dans la grande bourgeoisie locale grâce à sa femme Blanche, née Destevelle. La malchance s'abat sur Noël : sa femme Isabelle, atteinte d'un cancer, est à l'agonie. Aucun de ses parents ne semble s'en préoccuper, sauf Martine, la fille de Blaise, qui juge avec sévérité l'égoïsme des siens. Cependant, Isabelle supplie son mari de la tuer pour abréger ses souffrances. Il s'exécute, la mort dans l'âme... Son acte accompli, il court s'en expliquer à ses frères.

 photo meurtres-4.jpg

Ceux-ci, par crainte du scandale, tentent d'étouffer l'affaire. Un permis d'inhumer de complaisance est délivré. Mais des lettres anonymes parviennent au procureur, qui s'en émeut. Une voisine, Mme Frangier, qui était la garde-malade de la défunte, est compromise. Noël décide de se constituer prisonnier. Martine compatit à son drame. La famille veut plaider l'irresponsabilité et faire enfermer Noël pour maladie mentale. Un psychiatre, le professeur Le Gossec, se prête à la manœuvre. Le malheureux est mûr pour l'asile. Mais sa nièce crie à l'internement arbitraire. Un arrangement sera trouvé, et Noël discrètement incité à s'exiler en Amérique du Sud. Martine, que l'on veut marier à son cousin José, rompra avec ce milieu hypocrite, et partira avec son oncle.

 photo gr_meurtres-7.jpg

Generic MPEG-4 | 640x480 | A-Law 2,1 | 1,2 Go

 photo gr_meurtres-1.jpg
 photo gr_meurtres-10.jpg

 photo gr_meurtres-12.jpg

1 commentaire:

Le Neutre a dit...

Beau portrait d'une famille bourgeoise de province, sournoise, et une histoire qui frȏle le délire -- de deux cȏtés, en fait. Fernandel en pauvre de tristesse noble.