lundi 2 février 2015

Pottier-1952-Violettes impériales

Violettes impériales
1952 - 1hre 48
DivX 5,0 | 448x336 pixels | Mp3 | 617 Mo

Violettes impériales
1952 - 1hre 48
---

---
Réalisation : Richard Pottier
Scénario : Henri Roussell, Marc-Gilbert Sauvajon
Adaptation : Jesús María de Arozamena

Photobucket

Disatribution:

Luis Mariano (Juan)
Photobucket

Carmen Sevilla (Violetta)

 photo carmen_violettes_imperiales-04.png


Simone Valère (L'Impératrice Eugénie)
Photobucket

Louis Arbessier (Napoléon III)
Colette Régis (Mme de Montijo)
Marie Sabouret (Mme de Pierrefeu)
Micheline Francey (Clotilde)
Photobucket

Véra Norman (Mirette)
Photobucket

Maria Riquelme (Anaïs)
Raymond Girard (Prosper Mérimée)
Lucien Blondeau (le grand chambellan)
Raphaël Patorni (un courtisan)
Camille Guérini (le docteur)
Paul Faivre (l'aubergiste)
René Hell (le cocher)


Photobucket

A Grenade, en Espagne, au milieu du XIXe siècle, Eugénie de Montijo caresse de grandes espérances; une bohémienne, Violetta. a lu dans sa main qu'elle porterait bientôt une couronne. Et comme Prosper Mérimée, qui est en train d'écrire " Carmen ", prévoit l'accession prochaine au pouvoir de Louis Napoléon Bonaparte, Eugénie monte à Paris - en compagnie de sa mère et d'un chevalier servant, Juan de Ayala, amoureux d'elle comme de toutes les femmes, dont Violetta, qu'il rencontre - Et là, grâce à Juan qui, charmeur et chantant, a persuadé une assemblée de cousettes de confectionner en urgence la plus somptueuse des robes, Eugénie peut assister au bal donné aux Tuileries par un Bonaparte devenu depuis Napoléon III, Empereur de France.

Photobucket

Bien sûr, Eugénie séduit le souverain, au grand dam de Madame de Pierrefeu, une intrigante qui tente, au cours d'une chasse, de faire passer sa rivale pour maîtresse de Juan. Mais celui-ci a déjoué la perfidie, et c'est Violetta, daine de compagnie d'Eugénie, que Napoléon, soulagé, surprend dans les bras d'Ayala... Devenue impératrice, Eugénie chasse de la cour Mine de Pierrefeu qui jure de se venger. Violetta souhaite retourner en Espagne pour échapper à Juan, qui la poursuit de déclarations d'amour auxquelles la jeune femme, pourtant éprise, ne veut pas croire.



Pressé par Eugénie d'épouser Violetta, le gentilhomme, volage, se dérobe. Témoin involontaire de ce refus, Violetta s'effondre en larmes. Puis, ayant surpris un complot ourdi par la Pierrefeu pour assassiner Eugénie, elle se substitue à sa maîtresse pour lui sauver la vie en mettant fin à la sienne. Victime de l'attentat, Violetta survit à ses blessures. Juan, maintenant convaincu de la profondeur de ses sentiments, l'épousera quelques mois plus tard, à Grenade.

Photobucket



1 commentaire:

Anonyme a dit...

Brilliant! Thank you so much...